De l’importance de se trouver une formule vestimentaire qui nous fait nous sentir bien (et complète)

De l’importance de se trouver une formule vestimentaire qui nous fait nous sentir bien (et complète)

J’ai étudié en mode, socio et en communication, puis j’ai toujours aimé faire des liens entre des concepts et des trucs, sans regarder les agissements des personnes avec jugement. Je pense que tout s’inscrit dans des contextes et que c’est facile de rabaisser un truc ou un autre quand on vit pas la situation ou bedon que dans notre échelle de valeurs, c’est pas important.

Mais bon, comme je le dis souvent, il y a bien des choses qu’on s’efforce à dire que c’est futile juste pour permettre aux autres de nous aimer plus et de nous valider comme personne pas futile. Ce qui est correct aussi, tant qu’on laisse ben le monde vivre. Donc si vous êtes pour nous envoyer chier parce que pour vous, c’est pas important, passez votre tour, ça a ben l’air que votre vie est déjà intéressante et complète! Bravo!

ANYWAY.

En parlant avec beaucoup de mes amies mamans, on s’est toutes un peu rendu compte que dans les dernières années, nous avions perdu de vue la personne que vous étions, cette personne à part entière qui est aussi importante et valide que les autres membres de la famille.

Je parle en mon nom, mais aussi suite à des longues discussions avec ben des gens, mais disons que la parentalité, la maternité surtout à l’air post me too / charge mentale, c’est lourd à porter. Et là-dedans on s’est toutes un peu oubliées, principalement parce qu’on demande aux parents et aux femmes une abnégation complète lors de la venue de leurs enfants.

Cette abnégation doit se faire dans les règles de l’art jusqu’à ce qu’il y ait une forme de déshumanisation de la mère. Elle n’est plus une femme avec des envies et des besoins, elle est une mère qui doit prendre en charge la famille au complet, en étant autant la cheerleader que la bonne que la femme fatale au lit. C’est tough surtout quand l’image dans le miroir reflète une personne fatiguée dans un corps qui a changé (ce qui est parfaitement correct, mais faut s’adapter à ces changements dont on ne parle pas assez).

C’est beaucoup.

En parlant avec mes amies mamans fatiguées qui se sentent aussi comme des meubles de la maison, je me suis dit que c’est bien le temps que toutes mes formations viennent à se mettre ensemble et j’ai quelque chose à vous proposer : la formule vestimentaire qui te fait te sentir (femme/belle/chaude/excitante ce que vous voulez en fait).

Comment ça fonctionne? C’est super simple, il faut commencer par penser à vous, un peu, c’est important. Ensuite, vous vous posez la question « qu’est-ce que je porte qui me fait me sentir bien, MOI? ». Puis, après, il suffit de continuer des petites culottes à votre veste préférée et vos chaussures aussi. Quand vous vous sentez moche et pas super bien, il suffit de mettre ce ou ces morceaux pour vous feeler un peu.

Ça a l’air futile un peu, mais non, pour avoir fait l’exercice plusieurs fois avec plusieurs personnes, ça aide en maudit la tête et la confiance de se trouver belle dans quelque chose et se retrouver comme un humain qui a des envies et des désirs, comme exister par exemple.

Certaines de mes amies et moi, on a découvert que les body sous-vêtements nous aident à nous trouver belles. Le best, c’est que personne ne le voit si on veut pas le montrer et c’est juste une façon de nous sentir bien nous. J’ai aussi une robe courte avec des ruffles et une ou deux jupes courtes qui me font me sentir tout sauf maman et j’aime ça, les porter pour me rappeler que j’existe aussi.

Après oui, il faut parler à son partenaire de notre désir d’être acknoledge et si ça va pas, il est vraiment bon de consulter, c’est juste qu’à la base de beaucoup de changements, il faut être capable de se reconnaître comme un humain valide et ça, ça peut passer par ben des affaires, mais l’histoire du vêtement montre que ce genre de stratégie de confiance fonctionne quand même pas mal. C’est comme un dress for the job you want, mais version dress for the human you want to be, et cet humain-là existe et est vraiment important.

Puis c’est drôle, mais depuis que j’ai fait le choix de me rappeler que j’existe, il y a un paquet de monde qui s’en rend compte et qui me dit que j’ai l’air plus là qu’avant, plus assumée et même plus sexy (chose qui m’est franchement jamais arrivée donc, ok!). Et ça fait du bien de me sentir.

Merci pour l’écoute!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES