Levez la main si vous êtes aussi « TROP » intense

Crédit photo: annie-spratt/unsplash Levez la main si vous êtes aussi « TROP » intense

Je crois avoir déjà dit qu’on me qualifie toujours comme étant intense. Puis intense pour moi, c’est positif. Mais il arrive que ça semble vouloir plutôt dire que je suis Too Much pour la société en général. Puis je réalise que cela peut avoir un impact sur mes enfants et ma parentalité, spécifiquement lorsque je me sens jugée par les autres parents, ou que je regarde moi-même ce que j’ai posté sur Facebook dernièrement (lire dans les trois dernières années) avant d’accepter quelqu’un pour voir si un inconnu serait froissé, par exemple.  

Mais comment est-ce que l’on pourrait décrire quelqu’un de too much? Nous, les gens intenses, on ne fait rien à moitié.

  • On aime avec tout ce que l’on a, mais on déteste aussi avec tout ce que l’on a.
  • Si quelqu’un n’ose pas dire tout haut ce qu’il pense, on va le dire pour lui.
  • En situation sociale, on fait des blagues inappropriées puis on sacre, même si nos parents nous ont bien élevés.
  • On choisit des causes qui nous tiennent à cœur, puis on s’investit comme s’il n’y avait pas de lendemain.
  • On veut devenir ton amie, t’aider, et t’aimer, même si tu ne veux pas.
  • Nos expressions faciales vendent nos émotions avant même que l’on ouvre la bouche
  • On parle fort, on rit fort, on donne l’impression de prendre beaucoup de place
  • Et j’en passe…

Puis nos enfants là-dedans?

  • À la maison, ils sacrent (ils sont bien élevés, ils savent quand ne pas le faire)
  • Ils disent ce qu’ils pensent, sans détour, même à leurs propres parents.
  • Ils tombent en amour avec une balle en mousse et dorment avec pendant des mois.
  • Au parc, ils se font 8 amis puis voudraient déjà les inviter à leur prochaine fête.
  • Quand ils pleurent, ils défoncent les tympans des 8e voisins.
  • Les parents de leurs amis pensent qu’on est trop lousses, trop rigides ou juste « trop » tout court puis nous évite à l’école.

Vite comme ça, ça a l’air d’une liste négative, et à l’adolescence, c’est vrai que l’intensité rend la chose peut-être un peu plus difficile. Mais au final, je continue de penser que c’est une de mes plus belles caractéristiques et que c’est ok de la transmettre à mes enfants. Avoir des opinions, se passionner pour ce que l’on fait, vouloir tout donner aux gens qu’on aime, même quand c’est trop. Être honnête et être soi-même en tout temps. C’est vrai que l’on se fait moins d’amis parents en vieillissant, c’est vrai aussi qu’avant de nous connaître, les gens ont peur. Mais ceux qui restent, ils restent pour ce que l’on est et le bon que peut apporter cette intensité dans nos relations.

Si vous aussi, vous êtes une personne intense, et que parfois vous auriez envie de pouvoir diminuer cette intensité pour mieux cadrer dans les standards de la société, s’il vous plaît, ne le faites pas, vous n’êtes pas seul.es et vous êtes parfait.es!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES