5 petits conseils pour une « babymoon » réussie

Crédit photo: Vitor Pinto/ Unsplash 5 petits conseils pour une « babymoon » réussie

Si vous attendez un enfant, vous avez peut-être déjà entendu parler de la babymoon. Il s’agit d’un voyage que l’on fait pendant qu’on est enceinte et que certains qualifient de lune de miel pré-bébé. Avant même de découvrir ce terme assez sympathique, j’avais déjà dans l’idée de partir quelque part avec mon amoureux pendant ma grossesse. Nous sommes partis en Europe pendant 3 semaines et on en revient tout juste. Ça a vraiment été un super voyage et les quelques trucs que j’ai envie de vous partager m’ont permis de gérer mon anxiété et mes inconforts de femme enceinte avec un peu plus d’aise pendant notre séjour.

Les voici :

  1. Choisir une destination safe: Je parle ici du risque de contracter certaines maladies qu’on veut particulièrement éviter quand on est enceinte (ex : malaria). Si vous comptez sortir du continent, confirmez votre choix de destination avec votre médecin.
  2. Bas de contention: Ils m’ont sauvé la vie (aka les pieds!). Ils seront utiles les jours de longues marches et surtout, surtout, dans l’avion.
  3. Planifier des pauses, beaucoup de pauses: Être enceinte, c’est fatigant! Lors de ma planification, j’étais dans une phase pleine d’énergie, mais ma médecin m’a rappelé que je me sentirais sûrement de plus en plus fatiguée avec le temps. Merci doc!
  4. S’amener des habits confortables: On a beau être en vacances, notre bedon, lui, il ne chôme pas. Si vous partez quelque temps comme moi, préparez-vous à l’éventualité d’une poussée de croissance bedonesque.
  5. Voyager léger: Autant que possible, tentez de réduire le poids de vos bagages, votre dos vous en sera reconnaissant!

Je n’ai jamais autant décroché que dans ce voyage, peut-être parce que j’imagine bien le chaos qui m’attend sous peu... Je vous souhaite de belles vacances reposantes!

Aimez-vous l’idée d’une babymoon? Quelle destination choisiriez-vous?

 

N.B. 1: Le meilleur moment pour partir serait dans le 2e trimestre (la plupart des lignes aériennes ne permettent pas aux femmes enceintes de prendre l’avion à partir du 7e mois de grossesse).

N.B. 2: Peu importe vos plans, discutez-en avec votre médecin.

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES