5 trucs pour dénicher une gardienne occasionnelle de rêve

Crédit photo: Amber McAuley / Pixabay 5 trucs pour dénicher une gardienne occasionnelle de rêve

Dernièrement, j’écrivais ici sur les raisons qui nous ont poussés, mon conjoint et moi, à avoir recours aux services d’une gardienne occasionnelle... 9 ans après la naissance de notre premier enfant! C’est donc en toute humilité que je vous présente 5 petits trucs qui m’ont aidée à bien choisir la perle rare, en me basant sur mon expérience récente.

 

Chercher d’abord dans son entourage

Avant de consulter les petites annonces, j’ai sondé ma parenté et mon cercle d’amis. Qui sait, peut-être que la fille d’une copine, une voisine ou mieux encore, la gardienne déjà testée et approuvée d’une connaissance, aurait démontré un intérêt à m’offrir ses services? Après tout, le lien de confiance est souvent plus facile à établir avec quelqu’un qui nous a été recommandé qu’avec une parfaite inconnue. À défaut d’avoir trouvé autour de moi, c’est sur un groupe Facebook privé local que j’ai déniché celle qui allait devenir notre personne de confiance.

 

Rencontrer la candidate avant son premier contrat

Lors de notre première sortie, j’ai demandé à notre recrue d’arriver une heure à l’avance. Ce moment m’a permis d’échanger avec elle, de lui présenter les enfants et de lui faire visiter la maison. Avant de quitter pour la soirée, j’ai eu la chance d’observer les premiers contacts qu’elle a initiés avec notre progéniture, ce qui m’a mise en confiance d’emblée.

 

Sonder les enfants sur leur expérience

Le matin suivant ce premier essai, j’étais impatiente de connaître l’appréciation des enfants vis-à-vis leur nouvelle gardienne! J’ai donc porté une attention particulière aux mots qu’ils employaient pour me raconter leur soirée, qui se sont avérés très positifs. Par leur ton enthousiaste et les étoiles dans leurs yeux, j’ai vite compris que l’expérience avait été concluante. En plus d’énumérer toutes les activités réalisées, ils insistaient déjà pour que je planifie une prochaine sortie…

 

Offrir des conditions avantageuses

Dès mes premiers contacts avec notre gardienne, nous avons discuté salaire, heures travaillées et nombre d’enfants à s’occuper. Pour moi, il est tout à faire légitime de mettre ces points au clair d’emblée, comme un employeur le ferait lors d’une embauche. De plus, je trouve important d’offrir des conditions intéressantes à celle qui prend soin de ce que j’ai de plus précieux : un salaire juste, l’accès à notre inventaire de films une fois les enfants couchés, le code du Wi-Fi, la permission de se servir dans notre garde-manger, etc.

 

Suivre son feeling

Aussitôt que notre gardienne a franchi la porte de notre demeure, je me suis tout de suite sentie à l’aise en sa présence. Elle se montrait très attentive lorsque je lui expliquais les goûts et spécificités de chacun des enfants. J’ai constaté qu’elle avait véritablement envie de jouer dehors avec eux, de faire du bricolage, de tracer des lettres, de sortir un jeu de société, de faire une soirée-cinéma… En bref, j’étais persuadée qu’elle était chez moi pour les bonnes raisons. Si j’avais perçu un écart entre ses valeurs et les miennes ou un désintérêt de sa part, je n’aurais tout simplement pas donné suite à cette première expérience.

 

Quels ont été vos trucs pour embaucher votre gardien.ne de confiance?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES