Le coworking, parfait pour briser la solitude quand on travaille de la maison

Crédit photo: CoWomen / Unsplash.com Le coworking, parfait pour briser la solitude quand on travaille de la maison

Je suis travailleuse autonome depuis quelques années. Je travaille la plupart du temps de la maison. Bien sûr, avoir son bureau chez soi comporte plusieurs avantages; pas de trafic, pas de réunions stressantes, pas de lunch à faire! Un horaire flexible, la possibilité de partir une couple de brassées de lavage, etc. Mais un gros revers de la médaille vient avec ce « confort », et j’ai nommé: la solitude.

 

La radio a beau jouer toute la journée pour meubler le silence, ça ne remplace pas le contact humain, hein! Comme ça commençait à me peser drôlement ces tête-à-tête avec moi-même, je me suis mise à étudier les options qui s’offraient à moi. Travailler dans les cafés dans ma ville n’était pas trop une solution puisque l’offre est assez limitée et que j’avais besoin d’un lieu où je pouvais m’installer régulièrement sans avoir l’impression de squatter la place. La bibliothèque municipale n’était pas non plus l’idéal pour créer des liens. J’ai alors repensé à cet endroit développé par une femme sympathique croisée lors d’une escapade créative: un espace de coworking, ou espace collaboratif de travail, où des travailleuses.eurs partagent un environnement commun et y installent leur poste de travail, sur une base régulière ou sporadique selon leurs besoins.

 

Régine Apollon a ouvert Le 29T espace collaboratif il y a déjà cinq ans, dans une ancienne maison convertie en espace de travail, avec salle de réunion incluse et cuisine tout équipée. Situé sur la très chouette rue Turgeon à Ste-Thérèse, c’est un lieu qui a une âme grâce aux bons soins de sa propriétaire, également designer d’intérieur.

 

Le 29T espace collaboratif
crédit : Régine Apollon

 

Malgré le charme de l’endroit, j’ai hésité (trop longtemps!) à m’y inscrire, puisque c’est assez loin de chez moi et que je n’ai pas de voiture pour m’y rendre. Mais comme la gare du train de banlieue est à cinq minutes et que le bus inter-municipal nous conduit juste en face, je me suis dit que ça valait la peine d’essayer, et je n’ai pas regretté!

 

Le fait de s’asseoir dans une grande salle lumineuse où prennent place d’autres travailleuses.eurs concentré.e.s.sur leur tâche, de se croiser dans la cuisine, de se saluer, de discuter un peu, de s’entraider parfois, juste ça, ça fait une grande différence. Sur la motivation, sur l’efficacité (pas de procrastination ici!), sur la focalisation (pas de distraction du genre « il faudrait que je passe la balayeuse »), mais aussi sur le moral. Le fameux poids de la solitude s’estompe, on a un peu l’impression de retrouver des collègues de travail. Entendre de vraies voix plutôt que celles des animateurs radio, ça fait du bien!

 

Le 29T espace collaboratif
crédit : Régine Apollon

 

 

Sortir de chez soi, être dans un autre décor, voir du monde, ça donne davantage l’impression de participer à la vie active que de travailler dans sa chambre, disons! Le 29T propose une journée d’essai, c’est sûrement le cas des autres lieux similaires; sortez de votre zone de confort et tentez le coup! Votre sentiment d’être isolé.e se dissipera doucement et vous continuerez de faire ce que vous aimez dans un contexte plus stimulant. On se croise là-bas?

 

Travaillez-vous de la maison et si c’est le cas, est-ce que la solitude vous pèse?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES