Morphée, où es-tu passé?

Crédit photo: Megan te Boekhorst/ Unsplash Morphée, où es-tu passé?

Quand j’étais bébé, j’étais une véritable terreur du sommeil. Je ne faisais aucune sieste durant la journée, me couchais vers 11:30-minuit et me levais à 5:00 tapant. Mes parents ne l’ont pas eu facile.

La saga s’est continuée enfant. Je me relevais toujours. Envie de pipi, pas fatiguée, mal au ventre, name it...

Tout ça s’est replacé rendu à l’adolescence où j’ai acquis je ne sais pas trop où, ni comment, un cycle circadien normal. Depuis ce temps, j’ai un réel besoin de sommeil. Je dors environ 10 heures par nuit et ça fait mon bonheur. Une nuit de 8 heures et rien ne va plus.

À ma première grossesse, hormis le fait que je me levais environ 6 fois par nuit pour aller à la salle de bain, que je souffrais le martyre à cause de ma diastase de symphyse pubienne et que je portais deux petites filles qui m’ont donné un ventre toujours environ 8 semaines d’avance en grosseur, je dormais comme un bébé (un bébé qui dort, là...).

Cette grossesse-ci, le scénario est bien différent. D’un côté, c’est le jour de la marmotte... j’attends encore des jumeaux, j’ai mal au corps sur un ostie viarge de temps, j’ai une bedaine 10 semaines plus grosse que ce qu’elle devrait être et je me lève entre 5 et 10 fois par nuit parce que tout ce que je fais de mes soirées est manger de la glace parce que j’aime ça with a passion.

De l’autre côté, je ne dors plus. Ça me pourrit la vie. Soit je prends un temps incroyable à m’endormir, soit je me réveille vers 2:30-3:00 pour me rendormir vers 6:30. Au début quand mon insomnie de grossesse a débuté, je me disais que c’était dû au stress de ne pas avoir de maison encore. Puis on en a trouvé une, puis on a déménagé. Mais ça ne s’arrête pas. Bien sûr, il nous reste une montagne de choses à faire d’ici à ce que les garçons arrivent dans 7 semaines, dont rénover la cuisine, la salle de bain, faire la chambre des petits et acheter une minivan. Probablement que ça a un certain poids sur mon inconscient, mettons.

via GIPHY

Il ne me reste qu’à espérer que cette abominable insomnie disparaîtra avec l’arrivée des cocos et qu’ils ne prendront pas un an à faire leurs nuits, lol pas lol. 

Avez-vous souffert d’insomnie de grossesse? Aviez-vous des trucs pour la contrer?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES