5 choses que j’avais oubliées du premier trimestre

Crédit photo: Kelly Sikkema/ Unsplash 5 choses que j’avais oubliées du premier trimestre

Je portais mon deuxième enfant, je me sentais en terrain familier. Je me rappelais très bien de l’immense fatigue qui accompagne le premier trimestre, cette impression épouvantable sur ton corps qu’il est minuit alors qu’il n’est que dix-sept heures. Je l’appréhendais cette fatigue, avec une petite boule d’énergie de trois ans qui allait revenir de la garderie exactement à l’heure où j’allais n’avoir qu’une envie: m’affaler sur le divan.

Par contre, voici des symptômes que j’avais oubliés ou carrément pas expérimentés, puisque d’une grossesse à l’autre, cela peut être vécu bien différemment.

 

Mes 5 symptômes oubliés

du premier trimestre

 

 

1- L’exacerbation des odeurs

Ce serait facile de croire que c’est le fun de maintenant avoir le pouvoir de sentir les subtilités des odeurs du quotidien, mais pas tant ! Je dirais même que dans mon cas, ça devenait régulièrement désagréable, certaines fragrances carrément insupportables. L’odorat surdéveloppé est dû aux changements hormonaux et est en partie responsable des nausées pour certaines femmes. Heureusement, ça tend à s’estomper.

 

2- La sécheresse oculaire

Je porte des verres de contact et enceinte, je les trouve particulièrement difficiles à supporter. Les larmes artificielles deviennent essentielles à ma routine matinale. Mon optométriste me disait qu’il était aussi fréquent que les femmes enceintes développent des problèmes de vision temporaire. Ne vous inquiétez pas, tout rentre normalement dans l’ordre peu de temps après l’accouchement.

 

3- Sensation de moiteur et pertes down there

Les pertes vaginales deviennent plus abondantes et se font remarquer rapidement après la conception, elles sont inodores et de couleur blanchâtre. C’est tout à fait normal, mais ça demeure agaçant. Je me rappelle avoir passé mon premier trimestre à faire des allers-retours aux toilettes pour vérifier qu’il ne s’agissait pas de pertes sanguines, t’sais, s’assurer que le bébé va bien!

 

4- Sensibilité des gencives

Votre dentiste vous le dira mieux que moi, mais la santé de votre bouche durant la grossesse est importante puisqu’une gingivite pourrait avoir une incidence sur le bébé. Ceci dit, j’avais complètement oublié que mes gencives pouvaient se mettre à saigner suite à un simple brossage de dents. Encore une histoire d’hormones et de flux sanguin plus abondant!

 

5- Envie fréquente de faire pipi

Rendu au troisième trimestre, le bébé est si grand qu’il exerce une pression sur la vessie, donc c’est logique d’avoir envie fréquemment d’uriner. Je me levais deux à trois fois par nuit lors de ma deuxième grossesse. Je ne me rappelais plus, par contre, que nous ressentons aussi cette pression dès le premier trimestre, à cause de l’utérus. Bref, pas facile de dormir en continu dès le début !

 

J’ai la chance de ne pas avoir souffert de nausées, mais je n’ai aucun doute que c’est un symptôme que l’on n’oublie pas lorsqu’on le vit une première fois. Et vous, y a-t-il des symptômes qui ont marqué votre premier trimestre différemment de votre première fois?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES