Mes vacances idéales sont très différentes de celles de mon conjoint

Crédit photo: Pixabay/ S. Hermann & F. Richter Mes vacances idéales sont très différentes de celles de mon conjoint

En vacances, il y a deux types de personnes : celles qui souhaitent réaliser le plus d’activités possible (en meublant leurs journées de visites d’attractions touristiques, sorties, soupers d’amis, séjours en hôtel, camping, etc.) et celles qui veulent relaxer sans horaire précis, flâner à la maison et vivre au ralenti l’espace de quelques jours. Puisque les contraires s’attirent, il n’est pas rare de voir ces deux tempéraments de vacanciers former un couple. C’est entre autres le cas chez moi et chaque année, nous nous devons de faire des compromis afin d’apprécier pleinement ce moment de pause bien mérité.

La première fois que j’ai réalisé notre différence de perception de ce que sont des vacances réussies, c’était au moment de les raconter à d’autres. Je me souviens avoir décrit « le congé le plus plate de ma vie » en parlant de la fois où nous étions restés sagement à la maison à profiter de la piscine, relaxer dans la cour et se concocter de petits soupers.  Ces mêmes vacances, mon chum les avait adorées et en parlait tellement positivement à ses amis et sa famille que je me sentais coupable de ne pas les avoir appréciées.

D’un autre côté, je me rappelle un été ou nous avions fait une foule d’activités avec les enfants : aquarium, zoo, coucher à l’hôtel, camping, en plus de faire plein d’escapades d’une journée dans notre ville. J’étais si heureuse des expériences variées et stimulantes que nous avions vécues en famille! De mon point de vue, nous avions su fuir la routine et profiter de moments uniques tous ensemble, loin de notre train-train quotidien. Mon conjoint, lui, était retourné travailler complètement brûlé avec l’impression de ne pas avoir eu une minute de repos.

Après plusieurs discussions sur le sujet, lui et moi avons convenu de faire de nos vacances estivales un juste milieu entre la spontanéité des journées libres, sans organisation, et l’effet de nouveauté des activités planifiées et attractions en famille. Avec cet arrangement, on met chacun de l’eau dans notre vin avec pour objectif d’y trouver respectivement notre compte!

De mon côté, je tente de profiter de chaque moment de calme à la maison. On sort les jeux extérieurs que nous possédons, on joue longuement dans notre piscine, on prend un verre tranquillement dans la cour en fin de journée en surveillant notre progéniture. Aussi, les enfants apprennent à ne pas toujours être organisés, ce qui les amènent à jouer en solitaire ou entre eux. C’est parfait!

Pour sa part, j’ai réalisé que mon conjoint appréciait davantage les sorties familiales lorsqu’elles sont moins nombreuses et espacées. Nous prenons dorénavant notre temps pour planifier chacune d’elles et en profitons pleinement au moment venu. Puisque je prends un plaisir fou à organiser ces escapades, je me charge généralement des réservations et du déroulement des journées, mais je consulte toujours mon amoureux pour valider ses préférences.

En observant nos enfants qui grandissent, nous constatons que leurs goûts se forgent tranquillement… À leur tour, ils démontrent une préférence soit pour la tranquillité de la maison ou les séjours à l’extérieur. Par chance, notre formule de vacances est maintenant adaptée pour satisfaire tous les intérêts… ou presque!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES