Comment j’ai appris que j’étais enceinte

Crédit photo: Daiga Ellaby/Unsplash Comment j’ai appris que j’étais enceinte

Il y a plusieurs signes annonciateurs du début de la grossesse, mais est-ce que votre instinct vous a indiqué que vous étiez enceinte

Pour ma part, mes deux expériences ont été similaires et je crois que le premier signe annonciateur de mes grossesses fut d’abord et avant tout un étrange «feeling», comme si je n’étais plus seule! Je m’explique... Non, en fait je vais vous raconter!

Je suis l’une de celle pour qui la contraception a fait défaut…! Heureusement, mon conjoint et moi avions déjà mis au clair le dossier bébés et on savait qu’on en voulait, on n’a juste pas réellement eu l’occasion de choisir le moment où on commencerait à essayer:  la vie a choisi pour nous!

Jacob

En décembre 2016, un peu avant les Fêtes, j’ai un saignement irrégulier pendant environ 2 jours : je trouve cela étrange, mais ça n’est pas la première fois que ça arrive, alors je ne m’en fais pas trop et, comme je prends la pilule, je ne pense pas du tout à la possibilité d’être enceinte. 

Au soir du réveillon de Noël, je me prépare avant l’arrivée de la famille et, en passant devant mon miroir, je regarde mon look et étrangement je me flatte la bedaine… Au moment où je m’en rends compte, je me trouve sincèrement bizarre d’être en train de me flatter le ventre (en plus, j’avais pris du poids dans les derniers mois, je ne comprenais vraiment pas ce que j’étais en train de faire là). J’étais enceinte, mais je n’en avais encore aucune idée!

Au début du mois de janvier, on soupe chez mes beaux parents et au moment de partir, j’ai de la misère à enfiler mes bottes, comme si mes pieds avaient gonflé (la fatigue, l’alcool? Je ne comprends pas vraiment, il faut vraiment que je me mette au régime, que je pense), en plus j’ai mal au cœur, pourtant je n’ai pas pris tant d’alcool...

Le lendemain matin, j’ai très mal au cœur, je commence à me dire que c’est louche, en plus je devrais avoir mes règles, mais rien. (J’ai beau me dire que j’ai eu des saignements irréguliers et que ça a probablement «fucké» mon cycle, il reste que j’ai un doute...) Je sors du lit et je me mets à trop réfléchir. Mon chum se réveille, je lui en parle. Pour lui c’était limpide, il fallait aller acheter un test au plus vite! Le test acheté la journée même fut positif. J’ai accouché de mon fils en septembre, j’avais donc environ 8 semaines quand j’ai passé le test.

Sarah

Après mon fils, on décide de ne pas se protéger, on se dit que si un deuxième petit-être décide de se loger dans mon ventre rapidement, ça ferait bien notre affaire! Mais comme j’allaite, je sais que ça ne marchera peut-être pas. J’ai très envie que ça fonctionne et à deux reprises, je suis allée acheter des tests, car j’avais des maux de cœur et les seins sensibles un peu. Les deux tests étaient négatifs, j’en ai même parlé à mon médecin, qui me répondait que la fatigue pouvait me donner des symptômes comme ceux-là et aussi que le désir d’être enceinte pouvait me jouer des tours.

À la fin du mois de janvier, mon chum et moi, on décide que je recommencerai à prendre la pilule et qu’on verra plus tard pour un deuxième. J’allaite toujours et je n’ai pas eu mon retour de couche encore.

Le 15 mai, en me couchant le soir, mon conjoint et moi on discute de je ne sais plus trop quoi! Et là, je réalise que... je suis en train de me flatter la bedaine... sans trop m’en rendre compte, comme à ma première grossesse...! 

Ce comportement complètement inné et identique à ma première grossesse me met la puce à l’oreille. Le lendemain je décide d’aller acheter un test de grossesse et de le faire en milieu de journée (à l’insu de mon chum!!) le petit «plus» est apparu en moins d’une seconde. J’étais alors enceinte de 12 semaines (sans le savoir) et surtout sous contraception et en allaitant! Ma fille est née en décembre! (Ah oui, j’ai un stérilet maintenant : je ne fais plus confiance à la pilule!!) 

Reste que, après réflexion, j’avais bien eu quelques signes de ma grossesse, mais je les associais complément à autre chose

  1. J’ai été très extrêmement fatiguée, mais mon fils de 6 mois se réveillait encore aux 2 h pour boire la nuit, je me disais qu’il était réellement temps que j’aie des nuits plus longues
  2. J’avais mal aux seins quand il buvait, mais il avait percé ses premières dents, je me disais que sa prise était différente et qu’il me blessait en tétant
  3. J’avais des hauts le cœur en changeant les couches de caca, mais tsé, maintenant qu’il mangeait du solide, ses cacas étaient vraiment horrible!!!
  4. J’avais tout le temps faim!

Jamais je n’ai pensé être enceinte avant le soir fatidique du 15 mai!

Et vous? Vous êtes-vous flatté la bedaine avant de savoir que vous étiez enceinte? Sinon, comment avez-vous su que vous étiez enceinte avant de faire votre test

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES