Les microbes de la garderie m'angoissent

Crédit photo: Luisella Planeta Leoni / Pixabay Les microbes de la garderie m'angoissent

Ce n’est pas un secret pour personne, la première année de garderie est plutôt rough sur la santé des petits poulets. C’est normal, ils passent de l’environnement méga plutôt contrôlé de la maison vers l’orgie microbienne qu’est la garderie. Et les poupons ont cette passion profonde pour lécher les murs et goûter à tous les jouets. C’est bon pour leur système immunitaire. 

 

On le sait, on s’y attend, ça fait partie de la game. Mon plus vieux a fait une conjonctivite et une otite à sa première semaine et j’ai dû prendre congé du travail plus de fois dans le premier 6 mois de CPE que dans toute ma carrière. 

 

Là où j’ai plus de difficulté à laisser aller les choses, c’est que mon mini a la santé un peu plus fragile que la majorité des enfants. Nous avons passé une grande partie de l’hiver dernier (incluant le temps des fêtes) enfermés dans notre maison, à l’abri des virus. Et malgré tout, il a attrapé l’influenza et a dû être hospitalisé plusieurs jours. Chaque petit rhume est devenu une bronchiolite et je suis extrêmement reconnaissante d’avoir eu accès au vaccin Synagis pour le protéger du SRV. 

 

Nous en sommes seulement à l’intégration et il a déjà fait sa première bronchiolite de l’année. Je sais que je ne peux pas le rouler dans du papier bulle et le faire vivre sous une cloche de verre. Mais mon anxiété par rapport à santé a déjà pris un (million) de coups durs dans la dernière année et ça me stress. 

 

Je sens déjà à quel point je vais angoisser à la vue de ces fameuses pancartes rouges annonçant les cas de maladies qui courent dans les corridors de l’établissement. Pieds-mains-bouche, gastros, pneumonies à streptocoques, conjonctivites virales, influenza, ALOUETTE. D’octobre à mai, tous les copains ont la goutte au nez et les poches remplies de mouchoirs. 

 

Alors on va se laver les mains, manger des oranges et se rincer le nez à la solution saline en espérant de tout coeur que mini va se bâtir un beau système immunitaire en acier et que nous n’aurons pas à refaire un séjour à l'hôpital. 

 

Et vous, comment avez-vous gérez le stress du début de la garderie?

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES