Plus d'un enfant dans une chambre: voici mes trucs

Crédit photo: Pixabay Plus d'un enfant dans une chambre: voici mes trucs

Avoir plus d’un enfant dans la même chambre à coucher représente souvent un défi supplémentaire. Avec 4 enfants et seulement 2 chambres à coucher, je m’y connais. Voici mes petits trucs pour que l’endormissement se passe en douceur (et le plus rapidement possible, s’il vous plait!).

Bon, pour les enfants qui ne sont pas du même âge, le truc, c’est souvent de coucher le plus petit en premier et d’attendre qu’il dorme avant de coucher le suivant.
Mais quand l’écart d’âge n’est pas suffisamment grand, et qu’on veut les coucher en même temps, on essaye d’autres trucs.

 

1.La boite à musique; une alliée fiable!

Depuis que mes enfants sont bébés, ils ont leur boite à musique. J’adore ce modèle, il se programme pour s’éteindre automatiquement après 15, 30 ou 60 minutes. De plus, il s’allume tout seul la nuit lorsque l’enfant pleure. Depuis les débuts, je pars la musique, soit en donnant le biberon, soit avant de faire les câlins. Plus vieux, ça devient un repère de temps. À mes garçons de 3 ans, je leur dis que s’ils restent sagement dans leur lit, je viendrai leur refaire un câlin quand la musique sera éteinte, avant de la repartir. Les bons jours, après une ou 2 fois, tout le monde dort paisiblement.

 

2.Rester un moment dans la pièce

Quand mes 3 enfants étaient dans leur couchette, c’était facile, je les couchais, et je quittais la pièce. En vieillissant, dans les grands lits, la dynamique a changé. Un truc qui fonctionne bien, pour éviter que le party pogne dans la chambre, c’est de tout simplement rester dans celle-ci, soit en me couchant entre les 2 (les journées où ils veulent dormir dans le même lit), soit en m'installant dans la chaise berçante. Je peux alors intervenir s’ils deviennent trop excités.

 

3.Les laisser dormir seuls... avec des consignes

Les soirs où j’ai envie d’avoir une vie et que je les laisse seuls, j’avoue que nous intervenons souvent, en répétant les mêmes consignes: on chuchote, on reste couchés, on dépose les jouets. Mais je trouve aussi important de les laisser devenir autonome, Quelle fierté quand ils réussissent a s’endormis seuls!

 

4.Pour la sieste, c'est une autre histoire

Pour les siestes, c’est autre chose. J’ai toujours trouvé que mes trucs du soir ne fonctionnaient jamais pour la sieste. Je suis plus radicale pour ce moment de la journée. À une époque je les séparais automatiquement de chambre pour la sieste. Je me suis acheté un piqué imperméable pour mon lit (parce qu’on était en période d’apprentissage de la propreté) et l’un des 2 dormait systématiquement dans notre chambre. Morphée arrivait bien plus vite comme ça! Maintenant, comme le bébé est encore dans notre chambre, la sieste des plus vieux se fait souvent en auto! (J’apprécie tellement ces moments où je bois mon café CHAUD, pendant que tout le monde dort en arrière)

 

Bref...

Malgré le fait que ça se passe bien, la plupart du temps, chaque soir où le niaisage s’éternise, je rêve que chacun de mes 4 enfants ait sa propre chambre.

Mais comme je dois renouveler mes trucs chaque 6 mois, donnez-moi donc les vôtres!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES