Charlène Blais

Maman à la maison - Depuis 2017-10-01

Charlène est avant tout une fille positive. Elle planifie tout et elle est passée maître dans l’art de l’organisation (une facette de sa personnalité beaucoup trop intense selon son entourage!). Entre amis, elle considère que TOUT doit être dit : pas de tabou, pas de malaise, tant qu’on en parle il y a de l’amour!

Elle est née avec un petit défi de vie supplémentaire : elle est atteinte de la fibrose kystique, une maladie héréditaire dégénérative pour laquelle il n'existe encore aucun traitement. La maladie a fait en sorte que Charlène n’a pas le temps de tergiverser dans la vie. C’est en ayant comme objectif de vivre une vie complète dans un temps écourté qu’elle a fait des études en génie civil. Le but avoué étant de faire de l’argent rapidement pour pouvoir acquérir terrain-maison-piscine, le tout afin de pouvoir accueillir ses quadruplets (2 gars et 2 filles, bien sûr).

C’est beau de rêver, mais l’infertilité a été un autre défi. C’est après 7 ans d’espoir et de désespoir, pendant lesquels se sont succédées des inséminations artificielles, une pause pour un retour à l’école en gestion et exploitation d’entreprise agricole et finalement 3 FIV qu’elle a eu le bonheur de mettre au monde ses deux garçons. (Ce sont des jumeaux, mais elle déteste qu’on les appelle ainsi). Sa grossesse un peu intense lui a bien fait comprendre que des quadruplets, ce n’était pas très très réaliste comme rêve!

Malgré tout le travail que demandent des jumeaux, elle sentait que sa famille ne s’arrêterait pas là. C’est vers l’adoption via le programme banque mixte du Québec qu’elle s’est tournée pour la suite. Une petite cocotte est venue se joindre à sa famille, l’espère-t-elle, pour toujours (le processus d’adoption est en cours).

Avec trois enfants qui ont 16 mois de différence, le choix d’être maman à la maison a été facile pour Charlène.

Elle tente de montrer à ses enfants la beauté de la vie, sa passion pour les plantes et espère pouvoir leur offrir le plus beau cadeau au monde : la liberté.

PLUS DE NOUVELLES