Les fées existent

Crédit photo: Pixabay Les fées existent

J'avais 5 ans, lorsque, dans un claquement de doigt, ma cousine a failli briser toute la magie de mon enfance en me lançant: « Le Père Noël n'existe pas. » À l'époque, ma mère n'a peut-être pas su trouver les mots, mais en revanche, elle a tout fait pour entretenir cette étincelle dans mon coeur. Grâce à elle, la magie de Noël, du Lapin de Pâques et de la Fée des dents brûle d'un feu ardent en moi et j'ai embrasé le coeur de mes enfants à mon tour.

Mais ce n'est pas de cette fée-là dont je veux vous parler. Parce que dans la vie, il y a bien plus menaçant qu'une cousine qui se « pense bonne ». Il y a aussi ces gens en blouse blanche qui prononcent des mots qui font peur, comme maladie orpheline, myopathie mitochondriale et maladie dégénérative.

Ces mots, je les ai entendus 2 fois plutôt qu'une et ça, ça vient gober d'une bouchée l'innocence d'un enfant. C'est là qu'elles interviennent, ces fées. Elles sont plusieurs et elles travaillent dans l'ombre, bien souvent. Leur plus belle récolte, ce n'est pas les dents de lait sous l'oreiller, mais le sourire d'enfants gravement malades qui, l'instant d'un rêve, oublient la douleur, la peur et retrouvent l'espoir.

On les appelle Coordonnatrices de rêves et c'est sans baguette magique, mais avec beaucoup d'amour et de soutien d'une grande équipe qu'elles mettent tout en place pour exaucer le plus grand rêve d'enfants atteints d'une maladie qui menace leur vie.

La maladie est entrée dans ma vie. Elle s'en ai pris à deux de mes enfants. Nous connaissons la peur, la sensation du sol qui cède sous nos pieds, la douleur et la peine. Par contre, je peux vous jurer que la Fondation Rêve d'enfants Québec est puissante! J'aime d'un amour particulier les gens qui y travaillent, leur grande humanité, leur amour infini des enfants.

Les miens ont eu cette « chance » de réaliser leur rêve. Si je pouvais vous faire ressentir la différence que ça a fait dans leur vie, dans la nôtre! Une bouffée d'air lorsqu'on croit qu'on ne peut plus respirer, une impression que tout va bien aller, que pour une fois, on parlera d'autre chose que de rendez-vous, de tests et de douleur. Et une fois qu'on entre dans cette famille, on ne veut plus jamais les quitter. Parce que de mettre les pieds au bureau chef, c'est chaud, doux et moelleux.

« L'Effet Rêve d'Enfants », c'est permanent, ça demeure et ça brûle dans le coeur d'un feu ardent. Comme celui de la magie de Noël.

Crédit photo: Pixabay

 

Aussi, bonne nouvelle: dernièrement, la Fondation Rêve d'enfants Québec et Make-A-Wish® Canada ont unis leurs forces pour ne faire qu'un. Mettre en commun leurs relations pour ultimement se rapprocher de leur objectif qui est de réaliser le voeu de chaque enfant admissible au Canada.

 

Connaissez-vous un enfant qui a été touché par la magie de cet organisme?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES