Aborder les sujets difficiles avec les minis : une psychologue partage ses trucs

Crédit photo: Kelly Sikkema/Unsplash Aborder les sujets difficiles avec les minis : une psychologue partage ses trucs

Un beau matin ou un soir tranquille, votre mini vous pose LA question… Celle à laquelle vous ne vous attendiez pas et vous ne savez pas trop comment y répondre… Il ou elle vous demande ce qui arrive après la mort, pourquoi certaines personnes se font intimider, ce qui se passerait si papa et maman se séparaient, etc…

Ouf!

Certains sujets sont plus difficiles à aborder avec les petits, et c’est pourquoi la psychologue Nadia Gagnier a partagé quelques trucs et conseils dans une entrevue avec Radio-Canada. Quand les minis sont exposés à une situation plus difficile, que ce soit dans la « vraie vie » ou par le biais de la télévision ou d’un livre, les questions arrivent rapidement. Plutôt que de les ignorer ou de minimiser certains aspects, Dre Nadia Gagnier recommande de nommer les émotions qui sont soulevées par les interrogations et de les normaliser.

La psychologue recommande aussi de décortiquer les situations avec les enfants, tout en leur montrant qu’ils ont du pouvoir dans ce qui leur arrive et dans leur relation avec les autres. Il est utile aussi d’accueillir les questions et d’y répondre dans le meilleur de nos capacités, car selon Dre Gagnier « si on ne répond pas en totalité à la curiosité de l’enfant, les zones d’ombre qui restent dans son esprit vont être plus anxiogènes parfois que la réalité. »

Enfin, elle conclut en aussi en rappelant qu’il est important de respecter le rythme de l’enfant et d’être sensible à ses réactions.

Vous pouvez écouter l’entrevue intégrale ici

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES