Maya, la fée des biberons

Crédit photo: Dollar Gill/Unsplash

À 2 ans et demi, mon fils réclamait toujours son lait du soir dans un biberon. Comme pour le retrait de la suce, passage obligatoire qui génère des frustrations et des pleurs, nous avions toujours une bonne raison de repousser le moment du sevrage.

Nous avons finalement décidé d’attendre que la nouvelle dynamique de la famille s’installe, après l’arrivée de notre deuxième enfant, pour s’y mettre officiellement. Mon conjoint et moi avons utilisé notre créativité pour faire une transition tout en douceur.

Je vous partage donc notre belle mise en scène avec Maya, la fée des biberons, inspirée de la méthode de Pam Nease Sleep.

Crédit: Jens Johnsson/Unsplash

 

L’histoire de Maya, la fée des biberons

Un dimanche après-midi, nous avons marché en famille jusqu’à la boîte aux lettres. Quelle surprise pour mon aîné de recevoir une jolie lettre. Une lettre, toute en couleur, juste pour lui! On se dépêche donc de retourner à la maison pour ouvrir cette mystérieuse enveloppe. C’était Maya, la fée des biberons, qui écrivait personnellement à notre fils. Elle lui demandait s’il voulait bien donner ses biberons à de petits bébés qui en auraient besoin. Étant maintenant un grand frère, c’était le moment parfait. La fée ajouta aussi dans sa lettre:

“Tu pourrais peut-être garder un biberon, le décorer, et ainsi le transformer en un beau jouet pour ton petit frère. Tu pourras mettre les autres biberons dans une boite que je viendrai chercher d’ici vendredi, lorsque je saurai que tu es prêt. Je les distribuerai par la suite aux bébés dans le besoin. En échange, tu recevras une belle surprise”.

 

Très motivé, mon fils mit tous ses biberons, sauf un, dans une belle boîte, puis nous avons répondu à la fée Maya. La routine du dodo s'est faite sans biberon. Pas de miracle, quelques pleurs, mais notre fils nous parla de Maya à plusieurs reprises. Dès son réveil le lendemain, il nous demanda si Maya était passée. Une nouvelle lettre se trouvait sur la boîte de biberons. Maya le félicita pour cette première soirée sans biberon et l’avisa que sa surprise arriverait bientôt, en deux colis. Ce lundi soir, avant le dodo, nous avons décoré le dernier biberon pour en faire un joli jouet. Brillants, riz et macaronis peints se trouvaient maintenant à l’intérieur de la bouteille. Au réveil, le mardi et le mercredi matin, une petite surprise et une lettre attendaient notre garçon.

Tu es officiellement un grand garçon qui a fait plusieurs bébés heureux”.

Nous avions réussi! Une étape de plus de franchie dans la vie de notre aîné.

 

Quelles méthodes avez-vous utilisées pour sevrer vos enfants?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES