Quelques signes qui suggèrent que maman a besoin de repos!

Crédit photo: Unsplash

Cette semaine, alors que je tentais frénétiquement de faire mousser mon shampoing depuis une bonne minute, j’ai réalisé que j’avais plutôt utilisé ma lotion démêlante. J’ai aussi compris, du même coup, que maman a réellement besoin de repos.

Et j’ai eu l’idée de demander aux TPL Moms de me partager quelques anecdotes qui leur signifiaient aussi qu’elles étaient fatiguées et qu’elles avaient peut-être besoin de se reposer. Les voici!

  • Ranger le lait dans le garde-manger (ou tout autre produit allant au frigo). Ou, à l’inverse, ranger des aliments du garde-manger dans le frigo.
  • Se présenter à des rendez-vous médicaux une journée à l’avance, et avoir envie de pleurer lorsqu’on réalise qu’on a fait tout ce trajet pour rien et qu’il faut revenir le lendemain. Surtout quand nos enfants ont des besoins particuliers, et donc une tonne de rendez-vous à leur agenda! Ou être constamment mélangée dans les dates de rendez-vous et, par le fait même, donner les mauvaises informations à notre conjoint.
  • Lors d’une panne d’électricité, décider de faire une omelette pour dîner avant de réaliser qu’on ne pourra pas la faire cuire. Changer d’avis et décider de faire décongeler une pizza (euh, ça prend aussi de l’électricité!).
  • Aller chercher une couche dans la chambre de notre enfant, s’asseoir et réaliser qu’on voulait plutôt aller chercher un verre d'eau (ou aller chercher n’importe quel autre objet que celui que nous voulions aller récupérer au départ).
  • Mélanger nos mots, et être plus ou moins compréhensibles.
  • Mettre la cafetière en marche… sans café.
  • Aller reconduire notre enfant à la garderie en revenant d’une rencontre avec un client, pour ensuite réaliser que nous ne sommes pas le matin et que notre enfant est déjà à la garderie.
  • Ranger notre café au frigo lorsque nous avons l’habitude d’y mettre les verres de jus ou de lait que nos enfants n’ont pas terminés afin qu’ils puissent les boire plus tard (et chercher notre café très longtemps par la suite!).
  • Mettre la couche grandeur « 2 mois » de notre bébé à notre enfant de 2 ans et se demander pourquoi il semble porter une couche « tanga ».
  • Avoir, dans presque toutes les pièces de la maison, un endroit où déposer bébé (chaise vibrante, lit transportable, parc, moïse). Puis, un jour, perdre bébé et n’avoir aucun souvenir de la pièce dans laquelle nous l’avons déposé pendant que nous accomplissions nos tâches ménagères.
  • Mettre la « couche de piscine» et le maillot des enfants sous leurs vêtements avant leur cours de natation, afin de faciliter le déshabillage. Puis, en arrivant à la piscine, se rendre compte que le sac à couches est toujours à la maison. Demander à notre belle-mère qui habite à cinq minutes du centre aquatique de venir nous porter des couches afin d’éviter un retour «commando » à nos enfants.
  • En attendant à la caisse, brasser le panier d’épicerie comme s’il s’agissait de la poussette de bébé. Par habitude.
  • Chercher nos clés en quittant le bureau, puis réaliser que nous les avions laissées toute la journée dans le contact de notre voiture.

 

Avez-vous aussi quelques anecdotes à nous raconter?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES