En tant que nouvelle maman, je me demande où disparaît tout mon temps...

Crédit photo: JÉSHOOTS/Pexels

C’est dimanche matin. Je me lève très tôt avec mon garçon pour lui donner son biberon. En furetant sur mon cell pendant qu’il se sustente, je remarque la date. OMG! Est-ce qu’on est vraiment le 8 décembre? Mon boy a déjà 3 mois?

Un peu sonnée, j'essaie de comprendre comment ces 91 jours ont pu passer si vite. La réponse n’en est pas vraiment une, mais en même temps elle explique tout : Je. Suis. Une. Maman.

Crédit: Giphy

Un gouffre dans le continuum espace-temps

S’il y a bien une chose sur laquelle tous les parents s’entendent, c’est que les heures, les jours, les semaines, les mois et les années défilent à une vitesse hallucinante! Ce matin, alors qu’on en discutait, une très bonne amie à moi - qui me fait toujours beaucoup rire avec ses analogies absolument parfaites - m’a dit : « J’ai une hypothèse : les enfants créent un gouffre dans le continuum espace-temps! » Je ne peux qu’adhérer à cette théorie! Je dois avouer que depuis que j’ai accouché, les minutes semblent être aspirées dans un immense trou noir où elles disparaissent mystérieusement…

Via Giphy

« En retard, toujours en retard » comme le lapin blanc

À l’instar du personnage des Aventures d’Alice au pays des merveilles, j’ai la très désagréable impression d’être constamment en retard. Et c’est un doux euphémisme... Je suis littéralement TOUJOURS en retard.

Tout mon entourage vous le dira, j’ai toujours été une fille ponctuelle. Je n’aime pas du tout faire attendre les gens et je dirais même que c’est quelque chose qui m’angoisse profondément. D’ordinaire, j’ai j’avais l’habitude d’arriver en avance partout : chez mes parents, à mes rendez-vous, au restaurant, à mes cours… Mais maintenant, c’est systématique : j’arrive en retard absolument partout ou alors ultra flush si je suis chanceuse.

Pourtant, je vous jure que j’essaie fort fort fort de prévoir les imprévus. (Comme la formulation le laisse entendre, ça relève de la magie!) Je me garde du temps en surplus pour pallier aux petites surprises qu’un bébé offre sans compter : couche pleine (parfois même pantalon plein), régurgi (ou vomi), crise de larmes et j’en passe. Sauf que mon « coussin » de temps n’est jamais suffisant. Comment c’est possible?

Via Giphy

Depuis que vous êtes parents, êtes-vous constamment en retard, vous aussi?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES