Un pédiatre dit de ne pas regarder son cell en allaitant et ça me révolte

Crédit photo: Pexels

Il y a quelques jours, le pédiatre Jean-François Chicoine faisait une sortie médiatique pour nous partager son opinion : les mères ne devraient pas utiliser leur cellulaire ou leur tablette en allaitant. Dans cette entrevue, il explique que cela entraînerait toutes sortes de problèmes, comme des retards de développement et des difficultés d’attachement, autant pour l’enfant que pour le parent.

En écoutant cette nouvelle, la première chose que je me suis dite (après « je suis donc ben révoltée »), c’est « wow, encore un homme qui dit aux femmes quoi faire! » Non seulement ça, c’est aussi un homme qui culpabilise les mères, encore. Maudit qu’on a le dos large, les mères. Puis, c’est sûr qu’on culpabilise facilement parce qu’on veut toutes être les meilleures mamans du monde.

Docteur Chicoine le dit lui-même : « On peut culpabiliser quelqu’un pour qu’il fasse mieux ». Clairement, les mères devraient faire mieux. Franchement, oser regarder son cellulaire pendant les quelque 1,800 heures d’allaitement par année qu’on fait, nous, les indignes mères.  #SarcasmeNécessaire

Dans une entrevue, ce même docteur explique son raisonnement ainsi : « Un petit bébé, quand c’est éveillé, ça a besoin de regarder son parent ». On est toutes d’accord avec ça. Mais je vais vous dire un petit secret : pendant plusieurs mois, quand j’allaite, mon bébé ne me regarde pas. Il somnole. Mes deux enfants fermaient toujours les yeux pendant l’allaitement durant leurs premiers mois de vie. Alors, quand le Docteur Chicoine dit « c’est à ce moment-là que le lien d’attachement va se consolider » en parlant de quand la mère regarde son enfant en allaitant, je me dis que je serais bien dans le trouble si c’était vrai. Par contre, j’ai trouvé plusieurs autres moments pour consolider un lien d’attachement avec mes bébés, par exemple lors du changement de couche.

On s’entend que si c’était vrai, les pères aussi seraient dans le trouble. Est-ce qu'on leur demande, aux pères, de venir observer le bébé dans le blanc des yeux pendant ces heures infinies d’allaitement? Je ne pense pas.

 

Crédit : Giphy

 

Si on passait notre temps sur notre cellulaire en jouant avec bébé, en faisant manger bébé, en donnant le bain à bébé; il y aurait définitivement un problème. Mais que ce soit un problème que je regarde mon cell en allaitant, vraiment, je ne comprends pas. Je suis pas mal certaine que les mères des générations précédentes se trouvaient une occupation pour se divertir durant les innombrables heures l'allaitement, que ce soit avec la télé, la radio ou même un livre.

Parce que c'est ça qu'on va chercher en regardant notre cellulaire pendant l'allaitement : du divertissement. Mais non, il faudrait passer des heures et des heures chaque jour, chaque nuit, à regarder calmement notre progéniture boire, un sourire béat aux lèvres. Surtout, il faudrait se contenter de ça pour être une mère heureuse. Sois belle et tais-toi, disaient-ils. Aujourd'hui, ils ajoutent sois une maman exemplaire.

En passant, je veux faire un shoutout à la femme dans les commentaires d'une publication Facebook relatant cette nouvelle qui a écrit qu'on n'est quand même pas des bisounours. J'ai ri fort.

Enfin, dans son explication, le Docteur Chicoine dit que les problématiques des enfants qui ont subi une mère qui utilise son cellulaire en allaitant se règlent en seulement quelques jours quand la mère « recommence à trouver son enfant extraordinaire ».  Vous pensez que je vous niaise? I wish. Insinuer que les mères qui agissent ainsi en allaitant ne trouvent pas leur enfant extraordinaire, c'est franchement ridicule.

Bref, on est toutes d'accord pour dire qu'il faut faire attention à notre utilisation des écrans devant nos enfants. Une utilisation excessive peut évidemment devenir problématique. Or, ce que je trouve problématique dans les propos de Docteur Chicoine est le fait de culpabiliser les mères pour une simple utilisation des écrans en allaitant. Je ne pensais pas qu'on pouvait se rendre là dans le mom shaming. Tous les propos de cette entrevue sonnent comme venant de quelqu’un qui n’a jamais allaité. Et c’est le cas.

Cela dit, je vais me dé-frustrer et je vais aller allaiter mon bébé qui se réveille. Il faut juste que je trouve mon cell avant…

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES