On remet souvent en question comment on doit vivre, mais rarement comment on « partira ». C’est probablement pour ça que les services funèbres n’ont pas changé, ou presque. MUNA - Célébration de vie, une entreprise montréalaise, propose une autre façon de faire.

Pour avoir déjà été en deuil, pour avoir perdu une de mes meilleures amies qui est partie beaucoup trop tôt, et tout simplement parce que la vie fait réfléchir, il m’est souvent arrivé de me questionner sur comment on vit nos deuils, sur la façon dont on « célèbre » nos défunts, et le carcan froid et austère de certains services funéraires traditionnels auxquels j’ai assisté. J'étais donc vraiment intéressée par l'approche alternative proposée par cette entreprise.

Crédit:Crédit: Lou Rayside pour MUNA

Choisir un deuil « heureux »

Clairement plus facile à dire qu’à faire, mais reste que ce choix nous appartient réellement. De plus en plus, on entend des personnes en fin de vie s’exprimer en disant « Je veux que ce soit léger et agréable » ou encore « Je souhaite que vous vous rappeliez les beaux moments et que vous ayez du plaisir.» J’aime croire qu’ils ont raison!

Quand mon heure sera venue, je désire que mes proches célèbrent ma vie plutôt que ma mort, qu’ils ne gardent que les beaux souvenirs et se remémore le bonheur partagé! Et vous? Y avez-vous déjà pensé? Comment imaginez-vous le moment où tous vos proches se réuniront après votre grand départ?

Crédit:Crédit: Lou Rayside pour MUNA

Une nouvelle approche qui fait du bien 

Tout ça pour dire que chez MUNA - Célébration de vie, on propose une approche positive qui va en ce sens. Il s’agit d’une entreprise montréalaise fondée en 2019 par Erika Giasson, bachelière en finance des HEC de Montréal et jeune entrepreneure de 27 ans.

Il y a environ 3 ans, quelques mois à peine après avoir perdu son grand-père, Erika a entendu parler d’un nouveau concept dont elle ignorait l’existence: la « célébration de vie ». Elle a tout de suite été interpellée par cette idée, tellement qu’elle aurait aimé pouvoir revenir dans le temps et proposer à sa famille de faire un événement différent pour son grand-papa; une célébration plus à son image, fort probablement au chalet familial!

L’idée a germé et la jeune femme d’affaires s’est officiellement lancée dans le projet il y a quelques mois. Présentement seule à mener la barque, elle souhaite rapidement agrandir son équipe. Elle est consciente que le plus gros défi devant elle est sûrement celui de changer nos habitudes et nos façons de faire qui sont ancrés dans la tradition. Elle reste néanmoins persuadée que le moment est venu et que la demande est là. 

Impossible d’être indifférente quand on écoute Erika Giasson présenter son projet : « Pour moi, c’est un événement qu’on doit prendre le temps de planifier. C’est aussi, d’après moi, un moment qui doit arriver quand nous sommes prêts à célébrer la vie de la personne nous ayant quittés. Après avoir pris le temps nécessaire au deuil, on peut célébrer la vie de cette personne, son histoire et sa personnalité. Nous ne sommes pas seulement pauvres d’un départ, nous sommes également riches de ce que cette personne nous a laissé en souvenirs et de tous les moments qu’on a passés avec elle. » explique-t-elle avec calme et sagesse. 

Crédit:Crédit: Lou Rayside pour MUNA

Au-delà du tabou

La jeune entrepreneure n’épargne aucun effort pour que le concept soit de plus en plus connu et, surtout, que le sujet ne soit plus tabou. Elle est convaincue qu’il serait souhaitable que les gens en parlent en famille et que chacun se sente à l’aise de s’exprimer sur ses véritables désirs en la matière.

De cette façon, on se prépare déjà à vivre un deuil plus facile, on reste zen et on accepte mieux le cours normal de la vie qui ne devrait pas tant nous effrayer. Elle souhaite, d’ici quelques années, que sa compagnie soit reconnue comme la référence en célébration de vie au Québec. Elle voit grand pour Muna, mais pas trop… question de garder son authenticité. 

Si, comme moi, vous êtes séduit.e.s par cette idée, parlez-en autour de vous. Gageons que le sujet sera bientôt sur toutes les lèvres et que l’approche d’Erika saura ouvrir le chemin pour tous ceux et celles qui en ont le besoin. 

Pour plus d’informations, visitez le site de MUNA ou écrivez au info@munacelebration.com.

Nous ne sommes pas payées pour vous parler de MUNA, on aime simplement partager nos découvertes.

Plus de contenu