Le meilleur conseil que j'ai reçu juste avant l'arrivée de bébé

Crédit photo: Milivanily/Pixabay

Récemment, mon mari et moi avons frappé un mur nommé GASTRO! Ouf… Pas évident, surtout avec un petit coco de 5 mois qui a besoin de toute notre attention. Ce week-end-là, nos deux mamans ont pris le relais avec notre garçon pour nous permettre de nous remettre sur pied et, surtout, pour éviter que notre fils n’attrape ce vilain virus. Nous étions tellement reconnaissants de l’aide qu’elles nous ont donnée que j’ai eu envie de vous partager un super conseil reçu pendant ma grossesse: mettre son orgueil de côté.

J’ai toujours été quelqu’un qui ne demande pas facilement de l'aide. J'explique ça par un orgueil et une fierté mal placés, sans doute... J’ai fait pas mal de chemin dans les dernières années, mais je dois admettre qu’il n’est toujours pas naturel pour moi de lancer des SOS.

Alors que j’étais enceinte de mon garçon, le médecin qui assurait mon suivi de grossesse a fait beaucoup de travail avec moi sur cet aspect. Elle m’a entre autres fait comprendre qu’il est important d’admettre mes limites et d’accepter mes zones de vulnérabilité. Elle m’a aussi donné le meilleur conseil médical pour toute future nouvelle maman (comme moi à ce moment-là): demander de l’aide, mais aussi accepter celle qu’on m’offre.

 

Via Giphy

Recevoir de l’aide, ça fait du bien!

Qu’on vous la propose ou que vous la demandiez - quand c’est possible évidemment -, recevoir de l’aide peut littéralement tout changer, surtout avec un bébé! Voici quelques exemples concrets de coups de pouce vraiment appréciés pour des nouveaux parents :

  • se faire offrir des petits plats cuisinés;
  • recevoir un coup de main pour faire le ménage et le lavage;
  • avoir des proches à la maison pour prendre soin de coco pendant que nous nous permettons une longue douche chaude ou que nous faisons une petite sieste;
  • faire garder notre trésor pour pendre du temps pour nous ou pour notre couple, pour nous reposer ou sortir, ou simplement pour aller faire les courses sans trimballer 50 livres de stock...
  • et la liste pourrait s’allonger encore et encore.

Devenir parent, c’est déstabilisant… pis c’est correct!

Du jour au lendemain, nous revenons à la maison avec un petit paquet de quelques livres qui chamboule notre existence! Ce nouveau venu requiert toute notre attention et prendre soin de lui se fait parfois au détriment de nos propres besoins... Et c’est parfaitement normal!

Dans ce tourbillon où l’adaptation est primordiale, il arrive que nous soyons un peu (beaucoup) dépassés. C’est là que le soutien de notre entourage peut être absolument salvateur! Je suis consciente que mon homme et moi sommes privilégiés d’avoir famille et ami.e.s présents dans nos vies et situés géographiquement près de nous, et que certains parents n’en ont pas la chance. N’hésitez surtout pas à faire appel à des ressources professionnelles si ça s’avère nécessaire.

Alors, pour citer mon médecin : « Laisse faire ta tête de cochon pis accepte l’aide qu’on te propose, ok? »

Via Giphy

Avez-vous du mal à demander de l’aide? En avez-vous reçu dans les premiers mois avec bébé?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES