N'en déplaise aux critiques, le mouvement #ÇaVaBienAller me fait du bien

Crédit photo: Alex Jackman/Unsplash

Comme tout mouvement qui gagne en popularité, le mouvement de l’arc-en-ciel accompagné de la phrase « Ça va bien aller » a reçu son lot de critiques. En effet, j’ai vu passer sur les réseaux sociaux des commentaires suggérant que nous ne devrions pas utiliser ce slogan. Ces critiques affirment que cette phrase fait preuve, entre autres, de déni et d’un manque de compassion pour ceux pour qui ça ne va pas bien durant la crise de la COVID-19 et même pour ceux qui ont ce virus.

Bien que je comprenne le point de vue des personnes qui émettent ces critiques, je ne crois pas qu’il faut pour autant discréditer la phrase « Ça va bien aller. » Bien sûr, le slogan est simple et tourne les coins ronds, mais c'est un peu ça, le principe d'un slogan. Puis, le hashtag « On espère sincèrement que ça va bien aller pour le plus de gens possible et on pense très fort à ceux pour qui ça ne va pas » serait un peu long, non? Pourtant, c’est ce qui se cache derrière le court hashtag qui accompagne l’arc-en-ciel.

Giphy

« Ça va bien aller », c’est ce que l’espoir nous fait croire. Évidemment, il ne faut pas espérer que tout va effectivement bien aller sans qu’on prenne les mesures nécessaires. Alors, ce slogan peut encourager tout le monde à suivre les recommandations de M. Legault et de Docteur Arruda, car c’est ainsi qu’on peut espérer réalistement que tout ira bien.

« Ça va bien aller », c’est une phrase qu’on peut dire à nous-mêmes pour nous rassurer, mais qu’on peut aussi adresser à quelqu’un. C’est ce qu’on fait en l’affichant dans notre fenêtre, n’est-ce pas? Ça crée donc nécessairement des liens avec les autres, comme nos voisins de qui nous nous sommes isolés. Cette phrase sous-entend un peu que même si nous ne pouvons pas nous voir par ces jours difficiles, on pense les uns aux autres et on souhaite le meilleur à nos proches.

« Ça va bien aller », c’est aussi une phrase que, comme parents, nous adressons à nos jeunes enfants qui ne comprennent pas tout ce qui se passe, mais qui se sentent insécurisés par la routine qui a changé drastiquement.

Giphy

Enfin, « Ça va bien aller », c’est au futur. Ça nous aide donc à garder en tête que cette situation exceptionnelle est temporaire. Des jours meilleurs sont à venir. Peut-être même que nous aurons appris des choses à travers cette crise. Aidons-nous les uns les autres à nous rappeler que cette situation est temporaire!

Aucun mouvement n’est parfait et je ne suis pas dupe : je n’ignore pas les graves et désastreuses conséquences de la situation que nous vivons présentement. Or, c’est justement en ces temps de crise que nous avons le plus besoin de voir du positif et c’est ce que je choisis de voir dans le mouvement #ÇaVaBienAller. Puis, ceux pour qui ça va moins bien, sachez qu’on pense à vous.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES