Les plus beaux souvenirs de notre roadtrip en Islande

Crédit photo: Photo par Agnieszka M - Unsplash

C'est toujours excitant de planifier un voyage. Certains demandent plus de préparation que d'autres. Je rêvais depuis longtemps de parcourir l'Islande en campeur, ce pays où les éléments se déchaînent créant des paysages à couper le souffle. J'ai fait le saut avant la situation qu'on connaît qui nous empêche de voyager, et si les glaciers, les cascades, les volcans et les aurores boréales vous appellent, cet article est pour vous. Parce qu'on va éventuellement pouvoir découvrir le monde à nouveau!

 

La vie en campeur

L'Islande est pleine de surprises et, à mon sens, l'idéal est d'être le plus libre possible de notre horaire. Aucun plan coulé dans le béton. C'est pourquoi je suggère de la parcourir en campeur. Il y a des haltes et campings pour dormir partout à travers le pays, et ce, même l'hiver. Ça permet de maximiser le temps, de rouler après le coucher du soleil, et qui sait, de voir une aurore boréale en chemin. Les sites pour s'installer pour la nuit sont souvent près d'une chute ce qui rend l'expérience encore plus magique. D'un autre côté, on est autonome niveau nourriture. Je suggère d'apporter des ration packs, des barres protéinées, des fruits séchés et des noix dans vos valises. Une petit épicerie à l'arrivée et le tour est joué! Notez que vous pouvez remplir vos bouteilles d'eau réutilisables dans les sources que vous croisez, l'eau est pure en Islande.

 

Photo prise par Isabelle Comtois

D'ailleurs, la pollution est très peu présente et je vous prie, du plus profond de mon âme, de limiter vos déchets et d'être le plus respectueux possible de la nature. J'ai vu des gens fumer sur les glaciers et y lancer leur mégot de cigarette.

Quand partir?

Tout est beau et merveilleux dans ce pays et vous ne saurez plus où regarder. Printemps, été, automne, hiver; les paysages sont aux antipodes. À vous de décider la saison qui vous charme le plus. Voici quelques précisions pour vous éclairer.

Il faut prendre en compte les heures d'ensoleillement qui varient énormément d'une saison à l'autre. En été, vous pouvez expérimenter le soleil de minuit alors qu'en hiver ce dernier ne se pointe que très peu le bout du nez. Il faut aussi savoir que durant la période hivernale, certaines routes sont inaccessibles à cause des conditions dangereuses.

Photo par Thomas Tucker - Unsplash

Aurores boréales

On peut les observer de septembre à la fin mars, car durant la période estivale, les nuits sont trop courtes et pas assez sombres. Il faut beaucoup de patience, et un ciel idéalement sans nuages pour arriver à les voir. Mais je vous assure que lorsqu'on la voit se pointer, on devient excité comme un enfant. Voici une application pour vous aider à les chasser.

Photo prise par Isabelle Comtois

Grottes de glace

D'octobre à mars, il s'agit d'une expérience unique, hors du commun qui vaut l'investissement. Cela consiste en une expédition en 4x4 sur un glacier et d'une exploration de grottes naturelles. Choisissez bien votre compagnie, car souvent, les photos sur les sites sont trompeuses. Pour une expérience immersive à la hauteur de vos attentes, je vous suggère Local guide to Vatnajökull. Les grottes sont magnifiques, grandioses même, les groupes plus petits et ils ne comptent pas leur temps. Une expédition zéro carbone est disponible.

Photo prise par Isabelle Comtois

Les cascades

L'Islande est très certainement un des endroits sur Terre où il y a les plus majestueuses chutes et les plus sublimes cascades. Moins accessibles l'hiver, semi-gelées au printemps et verdoyantes l'été, elles sont complètement différentes d'une saison à l'autre, mais vous catapulteront dans un autre monde. Ne vous arrêtez pas à celles qui sont annoncées sur Internet; marchez, grimpez et vous ferez des découvertes hors du commun.

Photo par Robson Hatsukami Morgan - Unsplash

Sources thermales

il y a bien sûr le célèbre Blue Lagoon, très commercial et plus dispendieux, mais tout de même agréable comme expérience. Si toutefois, vous êtes comme moi et préférez y aller au naturel, plusieurs sources thermales gratuites ou très abordables se trouvent un peu partout dans le pays. Apportez maillots et serviettes en microfibres, elles sèchent hyper rapidement.

Si vous décidez de partir visiter ce coin du monde, envisagez de marcher beaucoup! Il y a des randonnées pour tous les types de voyageurs qui vous en mettront plein la vue. Équipez-vous d'une bonne paire de bottes de marche et habillez-vous en « pelures d'oignon »! Chandails en mérinos, coupe-vent, polar ou coton ouaté.

Et surtout, ne manquez pas mon prochain article où je vous partagerai mon itinéraire et d'autres astuces.

 

Avez-vous déjà visité l'Islande?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES