Retour au bureau : je vais m'ennuyer de mon enfant

Crédit photo: Sestrjevitovschii/Unsplash

Ma fille ne veux plus retourner à la garderie. Elle est bien avec sa maman ou son papa. Et comme je la comprends! 

Je dois avouer que trouver l'équilibre n'a vraiment pas été simple dans les premiers temps, et qu'on a eu des moments très difficiles. Mais maintenant qu'on parle de déconfinement, j'ai juste plus le goût de retourner au bureau. J'ai pas envie d'envoyer ma fille en express à la garderie. Les matins pressés ne me manquent pas. Les routines du soir épuisés non plus. 

J'aime savoir ce que ma fille de deux ans aime manger, avec quoi elle s'amuse toute la journée!  Même si le télétravail avec une deux ans n'est vraiment pas de tout repos, que ma fille a eu cruellement besoin de contact avec ses amis, j'avais commencé à trouver un petit équilibre et - j'ose à peine le dire pour ne pas me faire lancer des roches - à aimer ça.

Je suis clairement privilégiée. Je n'ai qu'un enfant et mes employeurs sont ultra tolérants avec les parents en télétravail. Je sais que peu de parents l'ont eu facile. Je ne prétends pas avoir trouvé ça simple d'ailleurs, je dis juste que voir ma petite grandir lentement, de ne rien rater de ces moments précieux, a été doux pour moi malgré toute l'horreur de la situation autour, malgré le manque de contact avec l'extérieur. 

Cela dit, quand je pense qu'il y a des familles qui sont en détresse à cause du confinement, des enfants et des femmes qui vivent plus de violence à la maison, je réalise qu'il est grand temps qu'on retrouve une vie normale et que le déconfinement se fasse.

Mon sentiment aigre-doux vient du fait que, quand j'allais au bureau, je travaillais juste TROP. Les moments avec ma fille étaient de qualité, je donnais le meilleur de moi-même, mais my god qu'ils n'étaient pas assez nombreux. Je réalise tout ça après coup. Avant la COVID-19, j'avais l'impression que ça passait trop vite, que je ratais des tonnes de trucs, mais j'avais un certain lâcher-prise sur la situation, me disant que c'était le lot de tonnes de parents. J'aimais vraiment ma carrière et j'aime toujours autant mon travail. Mais maintenant que je me suis autant rapprochée de ma fille, je me dis qu'à l'avenir, j'aimerais la garder plus souvent avec moi. Moins partager mon temps entre mon travail et ma famille et en donner bien plus à ma famille. Je voudrais avoir la possibilité de sortir un peu de la routine. Je veux être autre chose qu'une mère, ça, ça reste important, mais pouvoir quand même profiter de nombreux moments privilégiés avec elle me semblent aujourd'hui primordial.  

Je veux reprendre mon quotidien, mais pas tout à fait comme avant. J'espère qu'un équilibre est possible. J'aimerais que ça reste lent et simple et je vais tout faire pour m'en rappeler une fois la COVID passée. 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES