Crazy plant lady. C’est ce qui est écrit sur les pots que ma meilleure amie m’a donnés il y a un certain temps en cadeau. Moi ça? Ouais… Un peu… Beaucoup! Si les plantes intérieures font encore plus fureur depuis le confinement, ici, je cultive cette passion depuis plusieurs années, surtout depuis que j’ai une maison avec une belle luminosité. Quand ma fille était bébé, je me suis demandée à maintes reprises quoi faire de certaines plantes; les toxiques, les piquantes, les trop grosses qui pourraient lui tomber dessus.

 

Quand tu as 3-4 plantes, c’est facile de les mettre en hauteur, à un endroit où les minis ne se rendront pas. Par contre, quand tu n’as plus assez de doigts pour les compter… c’est une autre histoire! Je me souviens d’un commentaire d’une amie : « C’est pas évident chez toi avec les enfants, il y a des plantes partout, mes enfants ne sont pas habitués! »…

Advienne que pourra, chez nous, les plantes sont restées. Je n’ai pas eu une enfant casse-cou ni trop aventureuse, donc c’était peut-être plus facile que pour certains de l’empêcher de toucher. Voici quand même quelques trucs qui nous ont aidés à lui faire comprendre qu’il ne fallait pas jouer avec les plantes, et qui ont en même temps permis de lui transmettre ma passion!

 

  • Lui montrer les plantes souvent, en expliquant qu’il ne faut pas toucher, que c’est joli, mais fragile. Un peu comme un bibelot.
  • La laisser arroser les plantes avec moi, et ce, alors qu’elle tenait Ă  peine debout.
  • Y aller d’un « non » ferme (sans hurler, bien entendu) lorsqu’elle semblait tentĂ©e de piger dans la terre ou de jouer avec les feuilles.
  • L’amener (trop souvent) dans les magasins de plantes et lui rappeler qu’on regarde avec les yeux.
  • Étendre une grande serviette au sol et transplanter les plantes avec elle. La laisser mettre de la terre partout et admirer son beau sourire.
  • Faire des semis ensemble et les regarder pousser chaque jour. Lui montrer toutes les petites pousses des plantes en disant : « Doux, doux, avec les bĂ©bĂ©s plantes. »
  • La laisser choisir la plante qu’elle veut ajouter Ă  notre collection.

 

Crédit:Crédit: Daphné T.

Il va de soi que les plantes plus toxiques étaient hors de sa portée lorsqu’elle était à l’âge de tout mettre dans sa bouche. Certaines peuvent créer des indigestions, des réactions sur la peau ou autres petits-moyens-gros bobos. On ne prend pas de risque!

 

Maintenant, du haut de ses presque 3 ans, elle n’approche pas les cactus (ça pique maman!), elle ne touche pas aux feuilles, elle regarde les petits bébés pousser, elle a son propre arrosoir (quelle insulte si j’arrose sans elle!). Elle a aussi des plantes non toxiques dans sa chambre. C’est même elle qui a fait les petites plantes pour sa mamie.

 

Et moi, j’ai une autre personne avec qui partager ma passion!

 

Crédit:Crédit: Daphné T.

Quels sont vos trucs pour tenir vos enfants loin des plantes?

Plus de contenu