Pour nos premières vacances familiales, on a booké un petit séjour de 3 nuits en camping dans le parc national des Grands-Jardins dans Charlevoix. Ce qui nous a attirés dans ce parc, c’est la possibilité d'y faire de belles randonnées. Dès l’arrivée dans le parc, les montagnes surplombent la route de façon majestueuse. Voici donc 3 randonnées pour les familles qui aiment marcher.

 

Sentier le Gros Pin (facile)

Réalisé en 30 minutes environ, cette boucle de 2,1 km nous a permis de nous dégourdir les jambes directement à partir de notre terrain de camping. Le faible dénivelé (15 mètres) fait en sorte que le parcours est très accessible aux petites jambes. Les jeunes et moins jeunes seront impressionnés par le gros pin qui domine la forêt à mi-parcours, la vue sur l’étang et les montagnes ainsi que le ruisseau qui longe le sentier. Peu achalandé au moment de notre visite, nous avions l’impression d’être seuls au monde. À noter, les chiens en laisse sont permis sur ce sentier !

Crédit:Étang et montagnes / Cynthia Leduc

 

Sentier le Brûlé (intermédiaire)

D’une longueur de 10,5 km, ce sentier en boucle nous a fait visiter un tout autre secteur du parc. Pendant notre balade de 3h15, nous avons croisé seulement 2 personnes à la toute fin de la randonnée. Le sentier nous fait monter et descendre quelques petites collines (dénivelé total d’environ 270 mètres) et plusieurs points de vue sont au rendez-vous. Les différents types de sols et de végétations sont vraiment impressionnants. À un moment, le sol en mousse encore mouillé de la pluie du matin rebondissait sous nos pieds comme si on marchait sur un trampoline, c’était très amusant (et doux pour les genoux !). L’alternance entre les arbres brûlés, la nature qui renaît et la forêt dense de conifères était dépaysante.

Crédit:Végétation impressionnante / Cynthia Leduc

 

Le Pioui (difficile)

Ce sentier majestueux est de niveau plus avancé, tant pour la durée de la randonnée (autour de 6h avec une pause repas pour nous), pour la longueur (12,5 km avec la montée pour le sommet du Mont Lac-Des-Cygnes) que pour le dénivelé positif (autour 650 m). Toutefois, la vue à 360° au sommet est si époustouflante que ça vaut amplement les courbatures du lendemain.

Ce sentier est une boucle que nous avons suivie dans le sens horaire pour terminer avec la montée du sommet et descendre par le sentier du Mont Lac-Des-Cygnes. Le sol est parsemé de roches, plusieurs sections demandent une plus grande technique de la part des randonneurs. La montée finale est surtout composée d’escaliers et de passerelles pour protéger la flore particulière. Pour la descente, le sol est en pente plus douce et en gravelle en majorité.

Une option pour ceux qui souhaitent une alternative plus facile et plus courte consiste à utiliser le sentier linéaire du Mont lac-Des-Cygnes qui permet de monter directement au sommet sans faire de boucle, ce trajet est 8,6 km aller-retour. Notre seul bémol : cette montagne est très populaire et donc assez achalandée.

Crédit:Pause repas pour tous / Cynthia Leduc

Pour terminer, si vous êtes amateurs de plein air et de randonnée, le Parc des Grands-Jardins et ses nombreux sentiers pourront étancher votre soif de paysages grandioses. Il y a des sentiers pour tous les goûts et surtout, pour tous les niveaux. Bonne rando !

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la SÉPAQ.

Plus de contenu