Je me souviens de la joie qui m'habitait quand j’ai fait mon test de grossesse et que la petite ligne positive est apparue. J’avais hâte d’être enceinte, de porter la vie et d’avoir un beau ventre rond. J’ai eu une belle grossesse, sans histoire avec ma bedaine de rêve. Je me sentais bien, je me sentais belle, je me sentais forte et femme plus que jamais. Certaines personnes venaient toutefois troubler mon bonheur avec un simple commentaire du genre « OMG t’es grosse ».

Sérieusement, qu’est-ce qu’on est supposée répondre à ça? Oui, je fais un bébé! Est-ce qu’on dit ce genre de commentaire à quelqu’un dans un autre contexte? Pourquoi on se permet alors de le dire à une femme enceinte? Je suis chanceuse, je me feelais pas mal enceinte et mon chum me répétait sans cesse que j’étais magnifique. Pourtant, ces commentaires m’écorchaient parfois. Il y a des jours où les hormones de grossesse sont bien présentes, on se rappelle! Alors, je n’imagine pas celles qui ont du mal à accepter tous ces changements physiques.

Ce n’est peut-être pas méchant, mais je ne comprends pas la nécessité de le souligner. J’allais chez le médecin tous les mois et elle me rappelait le nombre de lives gagnées à chaque rendez-vous. Enceintes, les femmes vivent déjà mille choses, autant du beau que du moins beau. Notre corps change complètement pour développer un mini humain en seulement 9 mois. Vous pensez que la chose qu’on a le goût d’entendre c’est « t’es grosse? »

Je me souviens avoir aussi vécu des malaises face aux commentaires sur mon corps post-grossesse. Les gens me félicitaient d’avoir retrouvé ma shape d’avant. Et si ça n’avait pas été le cas, vous auriez dit quoi, au juste? Et si moi, je ne me sentais quand même pas comme avant? La dernière chose dont j’avais besoin, c’était de savoir que quelqu'un venait de porter un jugement sur mon corps post-partum. 

Les changements physiques, enceinte ou pas, ça appartient uniquement à la personne qui les vit. Ce qu’on devrait plutôt dire à une personne qui porte la vie, c’est « tu es belle », « bravo de porter la vie » et « tu seras une mère formidable ». Et ce qu’on devrait mentionner à une femme en post-partum, c’est « tu es incroyable », « tu es capable de tout » et « tu es une mère extraordinaire ». 

Célébrons la force du corps de la femme*, un point et c’est tout!

*Dans ce texte, le terme « femme » comprend aussi toute personne avec utérus qui porte un enfant.

Vous avez une histoire à partager? Écrivez-nous au info@tplmag.com

Plus de contenu