Ça fait maintenant un peu plus d’un an que tu es parti. Un peu plus d’un an officiellement, mais ça faisait plus longtemps que tu n’étais plus tout à fait toi-même.

Une année qui a passé si vite; avec deux enfants en bas âge, la vie est toujours très occupée. Une année remplie de rénovations de la maison, de l’entrée à la garderie de numéro 2, de mon retour au travail. Bref, une année bien chargée. Je suis certaine que tu aurais aimé être avec nous pour vivre tout ça.

Numéro 1 est propre et il parle sans arrêt. Il aime beaucoup sa nouvelle garderie, ses amis, son éducatrice et les longs moments où il joue dehors. Il est cependant pas mal casse-cou, il a une palette bleue depuis un accident de chaise berçante et donc beaucoup de visites chez le dentiste pour un enfant de trois ans.

Numéro 2 marche, court avec un certain manque de coordination et parle de plus en plus. Il aime donner des bisous avec la bouche ouverte, c’est un peu dégueu. Une chance qu’il est cute, ça compense pas mal. Il est aussi dans son terrible two donc il fait souvent le bacon par terre. C’est un peu moins drôle avec le début de l’automne et la bouette, ça me fait faire beaucoup de lavage.

Il s'en est passé des choses en quelques mois, j'aurais aimé que tu sois là pour vivre tout ça. J'ai voulu plusieurs fois t'appeler ou te texter pour te raconter ma journée, même si je sais bien que ce n'est pas possible.

Je pense à toi et je t’aime.

Plus de contenu