À l’aube de la trentaine, me voilà avec une idée folle en tête, celle de reprendre le chemin vers l’université. Pour moi, ce chemin représente bien plus qu’un changement de carrière tardif, c’est le chemin vers mes rêves. Ces rêves que j’ai toujours cru inaccessibles. Ces rêves que j’ai souvent cachés au fond de mon être, par peur du jugement.

Il y a dix ans, je devais choisir ma voie. Deux idées me venaient; la première était celle que je croyais possible et l’autre, celle qui me faisait rêver, mais qui me semblait complètement impossible. J’ai choisi la première. J’ai d’ailleurs échoué. Je suis retournée au CÉGEP en quête d'un diplôme et d'un métier, en laissant l’université derrière moi. Aujourd’hui, j’ai un métier que j’aime, des enfants, une maison et la trentaine.

Je ne m’y attendais pas du tout, mais je me suis remise à rêver. Pourtant, j’ai tout ce qu’il me faut, ma petite famille, un métier, tout ce dont j’ai toujours rêvé. Mais il y a ce rêve qui est revenu prendre place dans mon cœur. Ma tête a commencé à tournoyer dans tous les sens, les rêves m’ont envahie, jour et nuit, pour finalement me pousser à envoyer une demande d’admission à l’université.

Il y a dix ans, j’avais peur de me lancer dans un domaine difficile, mais aujourd’hui, je n’ai plus peur. Bon, d’accord, peut-être un peu quand même. J’ai encore un petit peu peur, mais j’ai le courage de faire face à cette peur et de me lancer dans le vide. J’ai le courage de dire à tou.te.s ceux et celles qui ne croient pas en moi : « just watch me ».

Après tout, je ne serai peut-être même pas acceptée à l’université, et si je suis acceptée, il est possible que j’échoue, encore. Tout cela est possible, bien sûr, mais une chose reste certaine: j’aurai tout essayé. Je ne pourrai pas regretter de ne pas avoir tout tenté. Peu importe ce que l’avenir me réserve, l’idée d’essayer me remplit de joie, car je sais que je ne regretterai jamais de ne pas avoir pourchassé mes rêves.

Un jour, je pourrai enseigner à mes enfants l’importance d’écouter ces rêves qui remplissent leurs cœurs, je pourrai leur dire qu’il n’est jamais trop tard pour se faire confiance et se lancer à la poursuite de ce que leurs cœurs désirent.

Et vous, avez-vous des rêves à accomplir?

Page d'accueil