Dans mon dernier texte, je vous parlais de nos vacances dans le Bas-Saint-Laurent, plus précisément ce qui a le plus amusé Coco et Bout d'Chou dans le Kamouraska. AprÚs cette premiÚre étape, nous sommes allés passer quelques jours dans un petit village prÚs de Rimouski. Par conséquent, je vous présente aujourd'hui les activités qui ont fait le bonheur des enfants dans cette région!

Le Parc national du Bic

Crédit:Quartz

Le Parc national du Bic est définitivement un incontournable tant pour les grand.e.s que pour les petit.e.s! Les activités sont variées et chacun.e y trouve son compte : vélo, kayak, randonnée, observation de la faune, sans parler des activités de découverte offertes par des guides!

Coco et Bout d'Chou ont beaucoup aimĂ© les activitĂ©s TrĂ©sors du littoral et Curieux de nature, oĂč des guides leur ont donnĂ© une foule d'information sur la nature autour d'eux. Ils ont Ă©galement fait sans peine le sentier de l'Ile-aux-Amours (des rochers Ă  escalader, comment ne pas aimer?) et le Chemin-du-Nord (oĂč on a croisĂ© un cerf Ă  quelques mĂštres Ă  peine!). Enfin, ils ont pu utiliser leurs jumelles pour observer les phoques Ă  Cap Caribou, et ils ont souvent rĂ©clamĂ© leurs appareils photo pour immortaliser les magnifiques paysages. C'est vraiment un endroit Ă  ne pas manquer!

Le Canyon des portes de l'enfer

Crédit:Quartz

Pour une sortie qui sort de l'ordinaire, on passe par Saint-Narcisse-de-Rimouski pour visiter le Canyon des portes de l'enfer, oĂč se trouve la plus haute passerelle suspendue au QuĂ©bec. 

L'accÚs à la passerelle se trouve dans un sentier pédestre (non praticable avec une poussette, le porte-bébé sera votre meilleur ami) qui totalise 5,2 km, mais on peut aussi emprunter un raccourci pour réduire la distance à 2,3 km si les enfants n'ont pas toute l'endurance nécessaire. Si au contraire la marche ne vous fait pas peur, il y a une vingtaine de kilomÚtres de sentiers à explorer.

Nous avons choisi le trajet le plus court parce que nous avions déjà passé une bonne partie de la journée sur le site et Coco et Bout d'Chou commençaient à manquer d'énergie! En effet, nous avions commencé notre visite par le Labyrinthe des secrets et les Portes d'Oniria. Le labyrinthe renferme une série de codes à scanner avec son téléphone pour recueillir des indices et répondre à des questions. Gros point positif pour les familles : il y a des sorties un peu partout dans le labyrinthe, il est donc facile d'en sortir à tout moment si les enfants montrent des signes d'impatience.

Les Portes d'Oniria ont été le coup de coeur de Coco et de Bout d'Chou. On explore un trajet féérique avec un bùton magique qui active, à certains endroits précis, des effets spéciaux : fumée mystérieuse, voix, musique. Bout d'Chou a exigé de le faire deux fois, et il aurait voulu y retourner le lendemain!

 

Le Site historique maritime de Pointe-au-pĂšre

Crédit:Quartz

À notre arrivĂ©e Ă  Rimouski, il pleuvait Ă  boire debout. Nous nous sommes donc dirigĂ©s vers le site historique maritime de Pointe-au-pĂšre pour visiter le sous-marin Onondaga.

Coco et Bout d'Chou étaient déjà impressionnés de voir le sous-marin de l'extérieur. La visite intérieure (et surtout la vision des lance-torpilles) a achevé de les surexciter. La visite se fait à l'aide d'un audioguide manipulé par un adulte et dans lequel on branche des écouteurs pour un enfant. Il faut donc s'attendre à finir enroulé dans le fil des écouteurs, mais ça reste une belle façon de permettre aux enfants de bien entendre les explications.

Le site compte également le phare (non accessible en raison de la pandémie) et le musée de l'Empress of Ireland, navire qui a fait naufrage au large de Pointe-au-PÚre en 1914.

AprÚs Rimouski, notre prochaine destination était le Témiscouata. Vous avez deviné : je vous en parle dans mon prochain texte!

Page d'accueil