Les personnes qui accoucheront prochainement au Québec pourraient avoir à le faire sans épidurale, car une pénurie de cathéters utilisés pour ce genre d’anesthésie menace la province.

La nouvelle circule depuis quelque temps déjà pour les autres provinces, mais l’annonce officielle vient d’être faite ce matin par le porte-parole du ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec, Robert Maranda.

La pénurie affecte principalement les cathéters utilisés lors de l’épidurale. Cette intervention médicale analgésique consiste à insérer ledit cathéter dans l’espace épidural afin de pouvoir injecter un anesthésique local. C’est actuellement la technique médicale la plus efficace pour gérer la douleur lors d’un accouchement et plusieurs autres types d’interventions chirurgicales.

Les personnes qui accoucheront dans les prochaines semaines pourront faire face à un revirement de situation. Si leur plan d’accouchement comprend l’usage de l’épidurale dans la gestion de la douleur, il est possible que cela ne puisse pas se réaliser. D’autres moyens médicaux de gestion de la douleur seront disponibles, comme l’administration de médicaments intraveineux.

La pénurie de cathéters est provoquée par un manque de matières premières ainsi qu’un problème de certification de la stérilisation de l’outil médical en Chine. Selon un expert interviewé dans un article de La Presse, la plupart des hôpitaux québécois ont des stocks de cathéters pour le prochain mois, et un partage pourra se faire entre établissements afin d’assurer la continuation optimale du service pour toutes les personnes qui en auront besoin.

Cette situation est évidemment incroyablement fâcheuse et inquiétante pour bon nombre de personnes qui prévoyaient éventuellement avoir recours à l’épidurale durant leur accouchement. TPL Moms est de tout cœur avec elles!

Si suite à cette nouvelle, vous envisagez tenter l’expérience d’un accouchement sans médication, nous vous proposons cet article qui répertorie 10 techniques de gestion de la douleur.

Page d'accueil