Ce dont j'aimerais me rappeler quand nous serons grands-parents

Crédit photo: Monkey Business Images/Shutterstock Ce dont j'aimerais me rappeler quand nous serons grands-parents

On ne naît pas parents, pas plus que l’on ne naît grands-parents. On le devient. Nous pouvons lire tous les livres pertinents pour se préparer à ces étapes, c’est par l’apprentissage de la vie tout simplement que nous y arrivons vraiment.
 
Je suis à peine maman, que j’ose parfois m’imaginer le grand bonheur que cela pourrait être, un jour, de devenir grand-maman. Si je suis tout à fait consciente, présentement, que ce rôle, je devrai l’acquérir patiemment et avec beaucoup de délicatesse. J'ai peur de ne plus me souvenir quelle grand-mère je veux être quand le moment sera venu. 
 
Alors voici, en dix points, ce dont j’aimerais me rappeler…
 

  1. Ne pas mettre de pression pour qu’ils fassent des bébés. Encore moins aborder le sujet en disant «  ME faire des petits-enfants ». Je désire qu’ils aient leurs enfants, pour leur bonheur, quand eux seront prêts. J’attendrai.
     
  2. Me souvenir que ce qui était bon et coutume de faire dans mon temps, ne l’est peut-être plus maintenant. M’informer auprès des nouveaux parents des bonnes techniques qui correspondent aux normes actuelles, à leurs valeurs parentales et désirs personnels.
     
  3. Attendre que notre opinion soit expressément demandée pour formuler des conseils, aussi gentils puissent-ils être. Des parents de jeunes enfants, c’est susceptibles fatigués et ça a le désir profond d’apprendre à jouer leur rôle par eux-mêmes.
     
  4. Patienter jusqu’au feu vert des parents pour les premières visites. Venir les voir de courts moments à la fois, pour ne pas les épuiser et surtout respecter leur bulle d’intimité. Donner un coup de main avec les tâches ménagères avant de quitter n’est jamais une mauvaise idée.
     
  5. S’extasier sur le joli poupon tout neuf, oui absolument. Ne pas oublier pour autant de complimenter et s’intéresser à la nouvelle maman qui vient de donner la vie. J’aimerais réussir à faire sentir ma fille toute aussi spéciale et importante que ce petit trésor qui vient d’agrandir notre famille.
     
  6. Cuisiner! Nous ne le répéterons jamais assez, les petits plats cuisinés à faire réchauffer sont les parfaits cadeaux de naissance. Ils sont réconfortants, délicieux et d’une aide précieuse pour les premières semaines à la maison.
 
Crédit : Wow_Pho/Pixabay
  1. Donner du temps au bébé pour qu’il s’habitue à nous, il ne nous voit pas tous les jours. Au lieu d’insister, répéter régulièrement pour le laisser se familiariser.
     
  2. Accepter qu’il faudra que je donne confiance aux nouveaux parents, avant d’avoir le grand plaisir de garder seule ce petit amour. Ce n'est pas acquis.
     
  3. Respecter sans aucun jugement les choix parentaux de mes enfants et leurs conjoints, ceci est fondamental pour maintenir l’harmonie. S’abstenir de commenter le choix des prénoms, il s’agit d’un sujet très personnel.
     
  4. Chérir le privilège que mes enfants m’accordent en me permettant de jouer mon rôle de grand-maman pleinement. Le prendre au sérieux en étant impliqué dans leurs vies juste assez pour respecter les limites des parents, tout en assurant une présence suffisante pour créer des souvenirs précieux.

Crédit : Amélie Floriot / Instagram
 

Qu’aimeriez-vous vous rappeler quand vous serez grands-parents?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES