J’ai bien profité de mes glorieux cheveux de femme enceinte boostés aux hormones. Mais je n’étais clairement pas préparée à les perdre après l’accouchement. Faut dire que j’ai deux cheveux sur la tête, que j’ai des mèches blondes et que je cumule plusieurs années de mauvaises habitudes capillaires. Pour certaines, c’est l’occasion de faire chop-chop. Pour ma part, je cultive le rêve peu réaliste d’avoir de longs cheveux couleur blé. Mes conseils sont personnels, je ne suis pas une keffeuse, mais puisque je m'en suis pas pire sortie, j'ai décidé de vous les partager.

Mes cheveux so Pinterest neuf mois après avoir accouché.
Crédit : Josyane Fortin/Instagram

1. Couper mes pointes au pic de ma perte de cheveux
Y’a eu un moment où je perdais tellement de cheveux que je me suis dit : « Mais ça ne va jamais arrêter, s’t’affaire-là! » C’est le parfait sweetspot pour se faire couper les cheveux. Des pointes fraîches, ça fait paraître le reste moins abîmé. Et je confirme, vous finirez bien par ne plus boucher votre drain de douche avec vos cheveux qui tombent en motte.
 

Couper mes cheveux n'était pas une option.
Crédit : Giphy

2. Espacer les shampoings
C’est un truc classique, je sais. Par contre, ayant les cheveux fins, c’est un vrai défi de ne pas me les laver chaque jour. En congé de maternité, je pouvais me permettre d’arborer une couette un peu grasse ou de porter une casquette. J'ai aussi utilisé le revitalisant nettoyant Strenght Cure de Pureology pour éviter un shampoing par semaine. Maintenant, mes cheveux restent propres pendant presque trois jours. #PetiteVictoire
 
3. Aucune coloration ni mèche pendant six mois
La couleur naturelle de mes cheveux est châtain, mais j’aime la rebaptiser « gris terne sans éclat ». Je me suis fait faire le plus beau balayage du monde il y a six mois avec lequel ma repousse se fond super bien. Ce qui fait que depuis, je n’ai fait aucun traitement chimique dans mes cheveux. #Sombre

4. Sécher mes cheveux à l’air libre
Depuis toujours, j’utilise le séchoir et le fer plat pour tenter d’avoir du volume et de gérer deux rosettes dans mon front. J’ai même eu, au secondaire, les premières versions de fer plat à remplir avec de l’eau pour faire de la vapeur. Sécher à l’air libre demande du temps et ne garantit pas un résultat satisfaisant. Mais pour sauver mes deux cheveux qu’il me reste sur la tête, j’essaie maintenant de le faire le plus possible.

Justin, ne fais pas ça! C'est pas bon pour les cheveux apparemment... 
Crédit: Giphy

 
5. Nutricap
J’ai fait un traitement, car certaines collabos de Ton Petit Look disent avoir remarqué une différence. C'est difficile d'évaluer si ça a vraiment aidé, mais ça ne peut pas faire de tort. Je pense refaire ce traitement une fois par an.
 
Avez-vous d’autres trucs à partager pour aider les mamans dans cette situation?

Page d'accueil