Parmi les livres de mes enfants, je voue une passion particulière aux abécédaires. Quels objets fabuleux! Je trouve qu’il y a quelque chose de vraiment merveilleux à apprendre à lier lettres, mots et images pour la première fois. C’est comme les premiers pas d’un enfant vers la lecture. En plus, en proposant des jeux et des devinettes aux enfants, ces imagiers permettent de stimuler leur sens de l’observation et d’affiner leur mémoire. Et les illustrations sont souvent si jolies qu’on peut les utiliser comme déco. Bref, mon enthousiasme est sans borne! #PassionAbécédaires
 
Voici donc une sélection de mes abécédaires favoris, choisis surtout pour la beauté de leurs illustrations et l’originalité de leur présentation.
 
1. Abécédaire, de Pascale Estellon (Éditions Les Grandes Personnes)
 

 

 
Cet imagier graphique de forme accordéon est absolument magnifique. Les illustrations rappellent le dessin d’histoire naturelle, avec nombre de détails à explorer. Des volets se soulèvent pour laisser voir l’intérieur d’une orange, les deux faces d’un domino ou l’ombre d’une fleur.

 

Crédit : Éditions des Grandes Personnes/Facebook

Un livre-jeu que l’enfant peut manipuler dans tous les sens, et qui peut aussi faire office d’élément déco dans une chambre de petit.
 
 
2. L’abécédaire des émotions, de Madalena Moniz (Hélium)

Crédit : Hélium/Facebook

 
Ce livre est d’une douceur exquise. On va d’une page à l’autre avec l’impression de marcher sur un nuage ou de se promener dans un souvenir d’enfance. Un petit garçon nous amène à la découverte de ses émotions, et nous offre ainsi une occasion de discuter avec nos enfants de leurs propres sentiments. 
 

Crédit : Hélium/Facebook

A comme audacieux, C comme curieux, F comme fort… Mettre des mots sur un senti n’est pas toujours évident, ce livre le fait grâce à des images d’une grande sensibilité.

3. A comme Baleine. Un intrus dans l’alphabet, de Delphine Chedru (Nathan)
 

Crédit : Nathan

 
Ici on joue à trouver l’intrus. Alors que chaque page de gauche présente une lettre, la page de droite montre une foule d’objets, de personnages, d’animaux, etc., parmi lesquels se trouve un intrus. E comme… fusée?
 

Crédit : Calypso

 
Ludique à souhait, cet album peut aider à l’apprentissage du vocabulaire pour les plus vieux, mais il fascinera aussi les plus petits avec ses couleurs contrastées et ses dessins cocasses.
 

4. La boîte à lettres, de Christian Roux (Albin Michel Jeunesse)
 

Crédit : Albin Michel Jeunesse/Facebook

 
Ce que j’aime particulièrement de cet abécédaire, c'est que chaque page présente une phrase à terminer, qui permet aux jeunes enfants d’associer eux-mêmes le mot, la lettre et l’image. C’est un peu comme une devinette dont la réponse est illustrée devant nous.

 

 
J’aime beaucoup les dessins de Christian Roux. Simples et évocateurs, ils savent stimuler l’imagination.
 

5. Alpha, d’Isabelle Arsenault (Les Éditions de la Pastèque)
 

Crédit : Éditions de La Pastèque/Facebook

Album un peu mystérieux et plein de double-sens, Alpha illustre de manière poétique le code alpha international. Utilisé dans l’aviation et par les services de secours à travers le monde (pompiers, ambulanciers, policiers), ce code alphabétique est dépeint ici avec subtilité et humour, à travers des dessins qui peuvent mener à de multiples interprétations. Ainsi, un gâteau représente Kilo, un chapeau melon rappelle Charlie, un porte-monnaie évoque Papa. Pour les grands enfants qui pourront intégrer le code à leurs aventures d’espionnage (ou être inspirés à créer le leur!), et pour les parents qui y trouveront plein de clins d’œil et d’histoires implicites à raconter.
 

Crédit : Estelle Gb

 
Avez-vous la #PassionAbécédaires ?

Page d'accueil