Si vous ne connaissez pas encore les éditions Talents hauts, il faut profiter de la Journée internationale des femmes pour les découvrir, et ce, TRÈS attentivement. Les éditions Talents hauts animent les débats, frappent là où il faut frapper, aide à la construction d'une identité propre, abordent les sujets les plus difficiles pour alimenter les discussions au quotidien. La grande lutte pour l’égalité des sexes et proposer des livres sans sexisme font partie de la ligne éditoriale des éditions Talents hauts. Proposant des personnages qui brisent les clichés, les princesses de Talents hauts prennent leur destin en main et leurs princes ont le droit de pleurer. Des livres créatifs et intelligents. voici la mission première de cette grande maison d’édition.

Avec les deux réjouissants albums la Déclaration des droits des filles et la Déclaration des droits des garçons, Elisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol énumèrent 15 articles sur les droits des filles et des garçons ; ces droits sont simples, ils font un pied de nez aux clichés et aux idées reçues sur les filles et les garçons. Ces deux plaidoyers affirment que les petites filles, comme les garçons, peuvent être ébouriffé.e.s, agité.e.s et choisir le métier qu’elles/ils veulent. Elles/ils peuvent se mettre en colère, s’indigner et grimper aux arbres. Les filles peuvent décider de ne pas être une princesse tous les jours, les petits garçons ne sont pas nécessairement des super-héros, mais surtout ils/elles peuvent décider d’aimer qui elles/ils préfèrent : garçon ou fille (ou les deux).  

Elisabeth Brami nous passe en revue les droits qu'une fille possède, doit avoir ou doit encore aujourd'hui revendiquer. Les illustrations d’Estelle Billon-Spagnol, sont volontairement brouillonnes et colorées, ce qui amplifie l’importance de ces droits et des absurdités des « conventions ». Des illustrations qui ne manquent aucunement de nous faire sourire.

Crédit : Talents hauts
 
Rose - jaune - bleu - vert. Cheveux longs ou courts. Maquillée ou pas. Jeans ou robe. Aventurière ou sportive.
Bref, une fille peut faire ce qui lui plaît, sans étiquette, sans discrimination.
Dans ces deux albums, cachés derrière des illustrations loufoques, les droits des filles comme les droits des garçons sont identifiés au fil des pages et se positionnent contre les stéréotypes en tous genres, contre les clichés habituels : ceux qui enferment le comportement des garçons ou celui des filles dans un moule préconçu, les compétences qui leur sont attribuées, leurs goûts, leurs loisirs, leurs métiers, leurs tâches, leurs responsabilités, leurs activités respectives…

Deux albums à mettre ABSOLUMENT dans les classes, dans les bibliothèques ou sur le comptoir de votre cuisine ; pour alimenter les discussions!
Bref, les éditions Talents hauts ont toujours été un immense coup de cœur, mais depuis la parution de ces deux albums, je fais une révérence à cette maison d’édition qui se dépasse parution après parution.

Quel est votre livre incontournable pour le 8 mars?


Déclaration des droits des filles
Déclaration des droits des garçons

Elisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol
Éditions Talents hauts
soutenus par Amnesty International
23,95$
À partir de 6 ans

À découvrir dans la même collection :
- Déclaration des droits des mamans
- Déclaration des droits des papas

Page d'accueil