Trois générations sous le même toit pendant un mois, ça donne quoi?

Trois générations sous le même toit pendant un mois, ça donne quoi?

Début décembre. Dans quelques jours, mon chum, mon fils de 3 mois, mes parents, mon frère, sa blonde et moi, nous serons tous réunis sous le même toit pendant un mois.
 
À l’aube du départ, je suis partagée entre le découragement des préparatifs, l’excitation des retrouvailles avec ma famille en France, l’impatience de présenter mon fils à tout le monde et l’inquiétude que ce ne soit pas de tout repos. Cohabiter deux semaines par année quand nous sommes en vacances c’est une chose, vivre au quotidien tous ensemble pendant cinq semaines, c’est une tout autre dynamique.
 
Je vous partage donc quelques trucs qui ont fonctionné pour nous. 

  1. De l’espace!

Mes parents ont une grande maison et, honnêtement, avoir chacun un petit coin de chez soi, ça aide beaucoup. On a vraiment été chanceux pour ça! Ceux qui travaillaient le lendemain pouvaient dormir tranquillement, pendant que ceux qui ne dormaient pas (allô le décalage horaire!) pouvaient bercer, pleurer, tenter de lire, faire les cent pas, name it, sans déranger le reste de la maisonnée.

La petite maison du bonheur
La petite maison du bonheur.
Crédit : Pauline Boisbouvier/Instagram
  1. Un horaire pas trop ambitieux

Nous nous doutions qu’il y aurait beaucoup de choses à faire et pas mal de monde à voir, surtout en revenant pendant le temps des Fêtes. Ma solution : regrouper tout le monde autour d’une occasion. Pour la famille, c’était facile puisqu’il y avait Noël. Nous avons donc organisé une soirée pour les amis. Rien de trop compliqué, un genre de potluck géant où tout le monde a amené de quoi grignoter. Nous avions préparé du pulled pork, un plat parfait et convivial pour la trentaine que nous étions.

  1. Des moments privilégiés en famille

Parce que malgré toute l’organisation du monde, il y a toujours des imprévus (et c’est tant mieux!). Pour éviter de passer un mois à enchaîner les visites surprises et transformer la maison de mes parents en auberge espagnole, nous avions organisé quelques jours de vacances, juste pour nous. Une belle escapade en Bretagne et en Normandie qui nous a permis de découvrir de beaux petits coins de pays et de passer des moments de qualité ensemble.


Souvenirs de Cancale.
Crédit : Pauline Boisbouvier/Instagram
  1. Des escapades, seuls

SEULS : mon chum, mon fils et moi. On s’est décidés à la dernière minute pour une escapade d’une journée. Au programme, visite du château de Chenonceau et balade dans le parc sous le ciel bleu. C’était parfait! Ça nous a permis de nous retrouver le temps d’une journée.


Le château de Chenonceau.
Crédit : Pauline Boisbouvier

Quels sont vos trucs pour survivre en famille pendant une longue durée?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES