L'idéalisation de la royauté au détriment de la périnatalité

Crédit photo: theroyalfamily/Instagram L'idéalisation de la royauté au détriment de la périnatalité

C'est entre deux gorgées de café tiède que j'ai pris connaissance de la naissance du troisième héritier de la famille royale. Eh bien! Je devais vivre sous une roche ou bien la nouvelle ne s'est pas rendue jusqu'à Laval puisque je ne savais même pas que la duchesse portait un bébé sous ses robes parfaitement taillées.

Étant un brin indifférente face à la royauté, j'ai tout de même été émerveillée par le glow des nouveaux parents alors qu'ils franchissaient les portes de l'hôpital pour présenter à leur peuple leur nouveau-né. Quelle grâce! Honnêtement, 7 heures après mon accouchement, je n'avais clairement pas cette mine. Je portais la collection printemps-été des couches pour adulte et j'avais des coulisses de larmes séchées sur les joues qui s'étaient frayé un chemin à travers mon fond de teint.

                                                                     Crédit : Giphy

Au-delà de toute la perfection qui émane du couple chéri des Anglais, je suis restée perplexe et je me suis questionnée quant à la pression sociale exercée sur ces jeunes tourtereaux, plus particulièrement sur Kate Middleton. La fascination des gens envers cette femme est épeurante. Ils la veulent gracieuse, articulée, sans faille, et ce, même quelques heures après avoir enfanté. Selon Today's Parent, la duchesse aurait reçu les services de sa maquilleuse et de sa coiffeuse à sa chambre d'hôpital afin de préparer la sortie publique de son bébé tout neuf fraîchement expulsé. J'ai de la difficulté à comprendre ce processus. C'est probablement parce que je ne suis pas issue de la royauté, mais il me semble qu'une femme qui vient de passer 40 semaines enceinte en plus d'avoir eu 5 heures de travail pour finalement sortir un bébé de 8 livres de son vagin pourrait avoir le droit d'avoir l'air un tantinet brûlée, non? 

Je la regardais dans sa magnifique robe rouge avec ses beaux talons hauts assortis, grimée comme si elle allait souper avec la reine, et j'ai eu un pincement au vage pour elle. Certes, certaines ont de très beaux accouchements sans complications ni déchirures, mais on va se le dire que 7 heures après avoir accouché, il y a généralement pas mal de sang qui vous sort du corps et une méchante pression dans le sous-sol quand on se tient trop longtemps debout. Tant mieux si la duchesse est top shape, mais je trouve que cette idéalisation de la princesse parfaite est malsaine pour une société qui est de plus en plus axée sur l'image. Je trouve même que ces formalités, imposées aux '' vedettes '', sont inhumaines. Je ne suis peut-être qu'une Lavalloise de la classe moyenne, mais je me trouve chanceuse en tabarnouche d'avoir pu rencontrer mes bébés en toute intimité dans le confort de mes grosses culottes et de mon ice pack dans entre les jambes. 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES