5 choses à savoir sur le suivi de grossesse avec sage-femme - Partie 1

Crédit photo: NBlouin, RSFQ 5 choses à savoir sur le suivi de grossesse avec sage-femme - Partie 1

Quand je discute autour de moi de mes expériences d’accouchement, je réalise que les spécificités du suivi sage-femme sont encore bien méconnues. Les préjugés de la sage-femme « hippie » persistent, et on suppose souvent que ce type de suivi implique un genre de « laisser-aller » médical. On oublie à quel point les sages-femmes d’aujourd’hui ne correspondent pas à l’image de « sorcières » qu’on voudrait leur accoler, mais qu’elles sont des professionnelles de la santé, diplômées de longues études (bacc de 4 ans et demi à l’UQTR), expertes en leur domaine, et que leur activité relève d’un service public, intégré au système de santé québécois.
 
Je vous ai donc préparé une série de trois articles présentant 5 choses à savoir sur le suivi de grossesse avec sage-femme, pour démystifier un peu la pratique (et aussi pour vous permettre de faire un choix de suivi éclairé!).

 

Crédit : Pexels

1. Avec une sage-femme, vous effectuerez, au cours de la grossesse, exactement les mêmes tests et vérifications que si vous étiez suivie par un.e médecin.
Certaines personnes en début de grossesse ont le réflexe, et c’est compréhensible, d’envisager un « double suivi », c’est-à-dire de contacter un médecin en plus de leur sage-femme, pour s’assurer que leur condition médicale est correcte, ou pour se rassurer quant aux dimensions médicales de la grossesse. Or, il faut savoir que les sages-femmes sont des professionnelles de la santé qui sont spécialisées en grossesse, en accouchement et en soins postnatals, et qu’elles détiennent toutes les connaissances et compétences nécessaires pour assurer votre sécurité et celle de votre fœtus.
 
Ainsi, tous les tests que vous effectueriez avec un médecin vous seront proposés par votre sage-femme : prises de sang, prise de pression, vérification de la croissance du fœtus, test pour le diabète de grossesse, test de dépistage du streptocoque B, tests physiologiques au moment de la naissance du bébé, etc. En plus, dans certaines maisons de naissance, c’est la sage-femme qui effectue les prises de sang lors des rendez-vous de suivi, un grand avantage puisque vous n’avez pas à vous rendre au CLSC pour les faire! Tout peut alors se faire au même endroit, sauf l’échographie (votre sage-femme vous fournira une prescription pour l’effectuer en milieu hospitalier ou au privé, le cas échéant).
 
La grande différence, pour les tests médicaux, concerne la philosophie du « choix éclairé », promu par la pratique sage-femme. À chaque test ou décision que vous avez à prendre, votre sage-femme vous informe de l’état des connaissances sur le sujet, des risques et des conséquences des interventions, et s’assure que vous êtes bien informé.e.s pour prendre une décision éclairée. Il est donc possible de refuser de faire certains tests, mais ceux-ci vous seront toujours offerts.
 
Suivez-nous pour la suite!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES