Mettre des bottines ou non à nos bébés? Une spécialiste répond à nos questions! - Partie 2

Crédit photo: SerKuch/Pixabay Mettre des bottines ou non à nos bébés? Une spécialiste répond à nos questions! - Partie 2

D'un côté, on a les gens qui nous disent qu'on doit absolument mettre des bottines à nos enfants pour les aider à marcher et de l'autre, on a ceux qui nous disent que ce n'est pas nécessaire. Qui croire? Heureusement, Dre Emmanuelle Lamontagne, podiatre et co-propriétaire de la clinique Santé Podiatres de Québec, répond à nos questions. 

Pour lire la première partie, c'est ici!

1.Pourquoi est-ce qu'il existe deux lignes de pensées? Les pros bottines et les anti-bottines?
Il s’agit plutôt de faire des nuances par rapport à l’usage des bottines, car tout principe ne s’applique pas nécessairement à chaque individu. Un enfant sans symptômes avec un développement normal sera encouragé à marcher avec des chaussures souples et pieds nus pour développer ses sensations et proprioception. Toutefois, les bottines peuvent être utilisées comme traitement chez certains enfants présentant une biomécanique fautive à la marche et des symptômes. Il est toutefois conseillé de consulter un podiatre si vous remarquez quelque chose d’anormal dans la démarche de votre enfant. 

2. Si nécessaire, combien d’heure par jour les enfants devraient porter des souliers et des bottines quand ils apprennent à marcher?
Tout dépend du développement de votre enfant. Lorsqu’il ne marche pas ou est en processus d’apprentissage, il est conseillé de le laisser pieds nus le plus possible. Ensuite, lorsqu’il commence à marcher, il devient approprié de chausser votre enfant lorsqu’il marche à l’extérieur sur des surfaces à risque comme des roches ou avec des trous. Par contre, il est essentiel à son développement de laisser des périodes pour marcher pieds nus afin de stimuler les récepteurs cutanés sous les pieds de votre enfant. Idéalement, les surfaces molles comme le gazon, le sable, le tapis sont à privilégier. Par exemple, vous pouvez laisser votre enfant pieds nus à la maison et lorsqu’il joue dans la cour arrière et le chausser lorsque vous allez prendre une marche sur les rues asphaltées.

3. Quel est l'avantage réel de faire porter des bottines aux enfants?
L’avantage est surtout en cas de symptômes ou de problématiques liés à la démarche. Par exemple, un enfant avec les chevilles complètement versées vers l’intérieur, qui a des douleurs et qui trébuche régulièrement pourra bénéficier d’avoir une bottine afin de mieux soutenir sa cheville, de le stabiliser et l’aider à marcher. Par contre, dans le cas d’un enfant sans problématique, il n’y a pas nécessairement d’avantage comparativement à une chaussure normale au port régulier.

4. Quels sont les risques associés à porter des bottines?
Les risques sont plus liés au fait de porter des chaussures de façon constante chez un enfant. L’enfance est la période principale permettant de développer ce qu’on appelle la proprioception, c’est-à-dire la perception de la position des différentes partie de son corps. Pour ce faire, l’enfant doit être soumis à plusieurs stimuli, textures de plancher, formes ou autres pour avoir des informations sensorielles nécessaires à son développement. Porter des chaussures en continu prive donc les enfants de toutes ces informations essentielles.

5. Est-ce que les problèmes de pieds sont héréditaires?
Les problèmes de pieds en soi ne sont pas héréditaires, mais le type de pieds et de jambes oui. Un type de pied peut favoriser l’apparition de certains symptômes, mais tout le monde peut réagir différemment. Par exemple, si un parent a des pieds qui s’affaissent, il y a de fortes chances que ceux de son enfant s’affaissent également. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il aura les mêmes douleurs ou symptômes associés.

6. Est-ce vrai qu’il est très néfaste de laisser un enfant assis les jambes en « W » pour le développement de ses pieds?
Oui. C’est une posture à éviter le plus possible idéalement de favoriser une position assise en indien afin de favoriser l’ouverture des hanches. La position en « W » met beaucoup de tensions sur différentes articulations des membres inférieurs et peut limiter le développement de la force musculaire. Cette posture peut également provenir d’une pathologie sous-jacente qui fait en sorte que votre enfant est plus confortable dans cette position.

7. Quels sont les problèmes les plus fréquents chez les enfants auxquels nous devrions porter une attention particulière?
Les problèmes les plus fréquents liés à la biomécanique sont une tendance à trébucher souvent, à se traîner les pieds et se fatiguer rapidement ou à marcher les pieds vers l’intérieur. D’un aspect dermatologique, les verrues plantaires et ongles incarnés sont aussi des affections régulières qu’on retrouve chez un enfant et dont le podiatre peut traiter.

8. Que pouvons nous faire en tant que parents pour les éviter?
Portez attention aux symptômes de votre enfant, regardez si la façon dont il marche vous semble normale, inspectez ses pieds de temps en temps afin de s’assurer qu’il n’y a pas de lésion et consultez au besoin si vous avez des inquiétudes. Dans tout les cas, plus une pathologie est décelée tôt, plus elle se traite facilement!

J’espère que les réponses de Dre Lamontagne, podiatre, vous auront permis de clarifier le sujet.  Sinon, n’hésitez pas à la consulter pour plus d’information. 

Par curiosité, êtes-vous #TeamBottines ou #TeamPasDeBottines?

Note de l’auteure : En cours de rédaction, ma fille a décidé de faire ses premiers pas! Et vous savez quoi? Elle était en pyjama à pattes et ne portait pas de bottines!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES