Avoir des ados, ça cultive l’ouverture d’esprit!

Crédit photo: Mercedes Mehling / Unsplash Avoir des ados, ça cultive l’ouverture d’esprit!

J’adore discuter avec mes deux grandes filles. L’une est au secondaire et l’autre au cégep, leurs préoccupations divergent et se recoupent à la fois : définir qui je suis, trouver ma place, penser à mon avenir, etc. J’aime les écouter défendre leurs idées, défaire des préjugés, s’attaquer aux stéréotypes et même ébranler mes convictions. J’aime qu’elles me gardent branchée sur ce qui anime les jeunes d’aujourd’hui, au courant de ce qui les passionne ou les ennuie. On les écoute si peu en général et on ne cesse de leur dire que l'avenir est entre leurs mains! La moindre des choses, c’est bien de leur laisser la parole pour s’exprimer et de tendre l’oreille pour entendre ce qu’ils ont à nous dire!
 
C’est qu’ils nous ouvrent les ornières bien souvent avec leurs points de vue sans jugement sur des réalités qui font de plus en plus partie de leur vie et avec lesquelles ils sont pas mal plus chill que les générations précédentes. Je pense ici, entre autres, à l’identité de genre. Attention, je ne dis pas qu’il n’y a plus de stigmatisation et d’intimidation vis-à-vis les personnes qui s’affichent trans ou non-binaire par exemple. Il y a encore un immense travail de sensibilisation et d’information à faire dans les écoles concernant ces différentes identités. Mais il reste que lorsque mon chum et moi abordons ce sujet avec nos filles, ces concepts font déjà partie de leur quotidien et elles en parlent avec ouverture et compréhension, ce que nous trouvons fantastique et exemplaire! Elles nous aident à mieux comprendre ces nouveaux enjeux sans idées préconçues, sans présomptions et on les en remercie!
 
Merci de nous aider à cultiver l’ouverture d’esprit et de cœur mes belles filles, quand je vous écoute, j’ai confiance en l’avenir.
 
**Je profite de l’occasion pour vous suggérer une lecture qui peut merveilleusement ouvrir la discussion sur l’univers LGBTQ+ tel que vécu par des jeunes et leurs parents. Il s’agit du roman jeunesse Ciel 2. Dans toutes les directions, deuxième tome de la série écrite par Sophie Labelle, auteure trans qui souhaite démystifier de façon ludique les enjeux liés à la communauté LGBTQ+.

 Ciel 2.crédit : Éditions Hurtubise
 

Le personnage principal, Ciel, y vit son quotidien d’adolescente trans, qui ressemble beaucoup à celui de tous les jeunes de son âge, mais avec les préoccupations que son identité implique (préjugés, affirmation, relation avec les parents, acceptation sociale, amitié, amour, etc). C’est bien écrit, simple, accrocheur, ça permet de mieux comprendre cette réalité de l’intérieur, ça s’adresse à tous, bref, un bon livre jeunesse qui remplit parfaitement sa mission et qui devrait se retrouver dans toutes les bibliothèques scolaires!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES