Spoiler : le devoir conjugal n’a pas été aboli

Crédit photo: Unsplash Spoiler : le devoir conjugal n’a pas été aboli

NDLR : L'auteure de ce texte a un B.A Sexologie et aborde un phénomène qu'elle a constaté dans les couples hétérosexuels. Si vous êtes dans un couple homosexuel et que vous voulez nous partager votre expérience sur ce sujet, n'hésitez pas à le faire. Nous pourrions même en faire un prochain article!  

Au risque de vous décevoir, je vous annonce que le devoir conjugal, aka l’obligation d’avoir du sexe avec votre conjoint, est encore trop souvent d’actualité. Il se cache même sous une forme plus insidieuse qu’auparavant (sinon, on l’aurait remarqué plus tôt!).

Ah! Vous pensiez que les relations homme femme avaient changé?

Oui, certains points se sont améliorés depuis le siècle dernier :
- des rapports plus égalitaires : les femmes travaillent, les hommes en font plus à la maison, etc.
- la sexualité est plus libre : apparition de la notion de consentement, moins de tabous, etc.

Pourtant, on dirait qu'au moment d'avoir les enfants, on fait un voyage dans le temps...

Maman est à la maison pour s'occuper des enfants.
Papa au travail pour subvenir aux besoins financiers.
Et, malheureusement, la régression ne s’arrête pas là!

Beaucoup de nouvelles mamans qui subissent une baisse de libido voient encore le retour à la sexualité comme une obligation. Un devoir afin de maintenir le couple et la famille intacts.
Toutefois, la plupart d’entre elles ne s’avouent pas vivre cette pression! Au contraire, elles sont fières de me dire que leur homme est compréhensif, qu’il ne les presse pas.
Savez-vous comment je reconnais ces mamans?

Elles trouvent souvent une bonne excuse pour se forcer. Comme si c’était normal.

Au début j’ai pas vraiment le goût, mais si je me laisse approcher, que j’me force un peu, après ça va.
L’appétit vient en mangeant!
C’est comme aller au gym : c’est pas l’fun de s’y rendre, mais après, t’es fière de toi...

Le pire, c’est que c’est encore un conseil qui se passe entre femmes!!
(Sachant que beaucoup de nouvelles mamans vivent de l’anxiété face à l’idée de refaire l’amour, quel bon conseil… #not)

J’ai sondé plus de 500 mamans sur leur vie sexuelle et le masque est tombé.

Une majorité écrasante m’ont avoué faire l’amour Pour faire plaisir à [leur] conjoint et parce que ça fait longtemps qu’[ils] ne l’ont pas fait (ce qui, on s’entend, réfère aussi à une peur de ne pas combler le besoin masculin). De l’autre côté, 71% des mères interrogées se disaient insatisfaites sexuellement.

Personnellement, j’y vois une corrélation assez forte!

Si vous vous forcez pour faire l’amour dans le but de faire plaisir à votre conjoint, ça sera sûrement pas le time of your life. Vous aurez peut-être quelques sensations, mais rien d’incroyable. Et c’est ainsi que beaucoup d'entre nous tombent dans le cercle vicieux de l’amour mécanique où nous le faisons quelques fois par mois pour sauver les meubles.

Problème : cela risque de renforcer négativement notre perception de la sexualité.

Selon moi, vous ne devriez JAMAIS vous forcer à avoir un rapport sexuel.

Si vous voulez retrouver votre libido, il va falloir que vous le fassiez pour VOUS. Pour VOTRE propre plaisir.

Vous rappelez-vous de cette envie brûlante de vous rapprocher de votre partenaire et que vos corps ne fassent plus qu’un? Vous pouvez la retrouver! (Promis, c’est pas réservé seulement aux femmes qui n’ont pas d’enfants!!)

Dans les prochaines semaines je vais vous donner plein de trucs sur le blogue pour bien vous enligner (mais si vous êtes tannée d’attendre que votre libido revienne, je vous donne tout ça right now juste ici).

Pis, est-ce qu’il vous est déjà arrivé de faire l’amour juste pour faire plaisir au père de vos enfants?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES