J'ai découvert la Maison de la Famille de mon quartier et WOW!

Crédit photo: Ville de La Prairie J'ai découvert la Maison de la Famille de mon quartier et WOW!

C’est à la base, une histoire ben ordinaire. Je me cherchais une halte-garderie, je venais d'emménager dans une nouvelle ville, j'avais trois enfants à temps plein avec moi pendant mon congé de maternité, et n'ayons pas peur des mots, j'étais à boutte.

J'ai finalement découvert un endroit qui me semblait prometteur: la Maison de la Famille Kateri. En bonne milléniale qui se respecte, j'ai googlé, j'ai visité leur site web, j'ai appelé, et j'ai visité. La place avait l'air clean et l'éducatrice présente à ce moment-là me semblait ben swell. Ils offraient effectivement des services de halte-garderie aux parents, pour leur offrir du répit. Pis le mot répit, ça me parlait vraiment beaucoup.

 

 

Crédit: Giphy

 

Pendant la visite, on m'a aussi parlé des ateliers qui commençaient pour une nouvelle session le mois suivant, pour stimuler les enfants. Why not peanut, que je me suis dit. Ça va être bon pour eux, pis anyway aussi bien en profiter pendant que j'étais à la maison.

J'y suis allée, un peu à reculons honnêtement. Dans la vie, aller chanter des chansons avec mon enfant et d'autres parents avec qui je n'ai rien en commun mis à part notre région administrative pis l'âge de nos p'tits, ça ne me parlait pas beaucoup. Ma zone de confort pis moi, on n’était pas tant à l'aise.

 

 

Moi lors du premier atelier.

Crédit: Giphy

 

Mais là. J'ai découvert l'univers merveilleux de la Maison de la Famille Kateri.

Cette maison de la famille, c'est avant tout une équipe merveilleuse, patiente, attentionnée, pis qui fait des miracles avec le peu de budget qu'un OSBL réussit à obtenir à coup de subventions et de dons de leurs divers partenaires. Sérieux, la qualité des services versus le prix qu'on débourse, c'est juste incroyable.

C’est une foule d’ateliers qui permettent aux enfants de se développer à leur plein potentiel, de développer leur langage, d'apprendre à résoudre des conflits pacifiquement au travers une éducation bienveillante, et j’en passe.

Ce sont des moments sans les enfants, où les parents se retrouvent à discuter petite enfance et vie de famille en plus de pouvoir partager vécus et expériences, autour d'un café (chaud, en prime, t'sais).

C'est une halte-garderie où tu peux laisser tes enfants le cœur léger et l'âme en paix, le temps d'aller faire des commissions, d'aller t'entraîner, ou si t'es comme moi, d'aller dîner avec une amie ou bedon de juste retourner à la maison faire une sieste.

C'est, à ma plus grande surprise, un endroit où je me suis fait des amies. Des mères, soit à la maison, soit comme moi en congé de maternité, mais dans tous les cas des femmes extraordinaires, belles, et fortes, avec qui j'avais finalement bien plus en commun que ma région administrative pis l'âge de mes p'tits.

C'est un endroit qui a sauvé ma santé mentale. C'est le break hebdomadaire dont j'avais tant besoin, tant physiquement que psychologiquement. Et en prenant soin de moi, par la bande, je prends soin de mes enfants.

C'est un endroit qui aura fait de moi une meilleure mère, je crois. Et ça, au final, c’est tout sauf une histoire ben ordinaire.

Avez-vous une maison de la famille dans votre région? Est-elle aussi awesome que la mienne?

 

J'aime juste vraiment beaucoup la mienne!

Crédit: Giphy

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES