Le sac à dos à harnais: controversé, mais très utile en voyage!

Le sac à dos à harnais: controversé, mais très utile en voyage!

Dans quelques jours, nous nous envolerons vers l’Europe avec nos deux garçons âgés de 4 ans et demi et de 16 mois. Bien que nous ayons l’habitude de parcourir le monde avec notre progéniture, j’anticipe un peu la vigilance dont nous allons devoir faire preuve pour ne pas perdre notre petit dernier de vue. Il marche déjà depuis quelques mois et il prend un très grand plaisir à découvrir ce qui l’entoure, que cela plaise ou non à ses parents!

Lorsque notre grand avait 16 mois, nous avons également voyagé avec lui. Bien que ce soit tout à fait réaliste et même très agréable, il peut être essoufflant de voyager avec un bébé de cet âge. Ils commencent alors à découvrir le monde, ne connaissent aucunement le danger et peuvent être drôlement rapides.

Je dois avouer que j’ai aussi une (légère) tendance à surprotéger mes garçons. Malheureusement, j’ai appris à mes dépens que le malheur ne s’acharne pas seulement sur les autres. Notre première enfant est née avec un rare syndrome génétique qui la rendait lourdement handicapée. De plus, malgré une espérance de vie d’environ 50 ans, elle est décédée subitement dans son sommeil à l’âge de 2 ans et demi. Cette expérience de vie m’amène bien évidemment à être plus anxieuse avec mes fils, même si j’avais déjà une tendance surprotectrice avec mon chat avant même d’avoir des enfants!

Afin de nous rassurer et de diminuer les risques qu’un autre malheur survienne, nous avons fait l’achat d’un sac à dos harnais lors de notre précédent voyage avec un 16 mois. Oui, oui, un sac à dos qui comprend une corde que le parent peut tenir afin de limiter les envies de fuite du toddler en quête de découvertes.

Crédit: Kat S.

 

J’entends déjà les commentaires à l’effet qu’un enfant n’est pas un chien. J’ai lu des propos très disgracieux à l’endroit de ces sacs ou de tous dispositifs visant à retenir l’enfant au bout d’une corde. Et je comprends qu'on puisse avoir des réticences.

Or, lorsque nous voyageons, nous constatons que nous ne sommes pas du tout les seuls parents à utiliser ce genre de choses. Bien sûr, nous n’utilisons pas le sac à dos partout et en tout temps. Nous l’utilisons dans les endroits vastes et achalandés, ou lorsque nous savons que notre concentration n’est pas à son meilleure. Je préfère de loin un regard de mépris d’une personne que je ne connais pas qu’un moment de panique causé par la perte momentanée de mon enfant (ou pire!).

C’est donc avec joie que je sortirai à nouveau le joli sac à dos harnais Skip Hop en forme de singe pour mon cadet. Et tant pis pour les jugements! En plus, mes enfants l’adorent, alors pourquoi m’en passer?

Avez-vous déjà utilisé ce genre de dispositif? Qu’en pensez-vous?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES