35 ans, deux enfants, mais je ne me sens pas adulte

Crédit photo: PublicDomainArchive / Pixabay 35 ans, deux enfants, mais je ne me sens pas adulte

Récemment, mon chum et moi avons été invités à une petite fête chez des amis. « Est-ce qu’il va y avoir des adultes? » lui ai-je demandé le plus sérieusement du monde. « Hum, nous, tu veux dire? » m’a-t-il répondu de manière très confuse. En fait, je voulais dire des VRAIS adultes. 

 

Parce que, voyez-vous, j’ai beau être à 3 semaines seulement d’avoir 35 ans, je ne me sens pas comme une adulte. Je *sais* que j’en suis une, mais je pensais que je changerais du tout au tout lorsque j’atteindrais cette étape dans ma vie. Je ne sais pas trop quoi, peut-être me réveiller le matin et avoir soudainement envie d’acheter de la crème anti-rides?

 

C’est que j’ai toujours voulu être plus vieille que mon âge. J’ai eu une dérogation pour commencer l’école à 4 ans, et toute mon enfance, j’ai été le bébé de ma classe. Adolescente, j’avais une soif pas possible d’autonomie et d’indépendance et je voulais donc que tout le monde me considère déjà comme une adulte. 

 

Et puis, les années ont passées et j’ai rencontré mon chum, on s’est acheté une maison puis une deuxième. J’ai une vraie de vraie job avec un numéro de téléphone direct. Des REER. Mais en dedans de moi, il y a toujours quelque chose qui me faisait sentir … jeune? Je me suis dit que le jour où j’aurais des enfants, le déclic se ferait. Mais pas plus. 

 

Et puis, il y a des jours où je me rends bien compte que je n’ai plus 20 ans. Il n’y a rien comme se retrouver dans un bar, entourée de gens qui ont la moitié de notre âge, et se réveiller le lendemain matin super hangover parce qu’on a bu une troisième bière, avec une genre de crampe au mollet qui ne part pas parce qu’on a dansé. Ça, ça remet à notre place. 

 

Et puis, vieillir, c’est beau. On a moins d’insécurités par rapport à qui on est. Le besoin d’impressionner les autres prend pas mal le bord en même temps que les souliers inconfortables. Et le moment où on fonde une famille, on réalise que le temps passe trop vite. On cligne des yeux et les années défilent à toute allure. Et ces petits marqueurs de temps qui habitent dans notre maison nous le font réaliser à tous les jours. 

 

Au fond, je me dis que probablement tout le monde se sent un peu de la même manière. Que mes parents aussi devaient se sentir jeunes et « dans le coup » à mon âge alors que je les regardais et les trouvais tellement vieux. L’âge, c’est juste un chiffre. 

 

Alors, je vais avoir 35 ans. Je vais changer de catégorie d’âge dans les sondages, je vais être une 35-54. Mais je ne pense pas que je vais un jour me trouver vraiment vieille. Sauf peut-être quand on me parle de la dernière star tellement wow de Youtube. Là, je suis vraiment dépassée.

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES