Récit de notre voyage en famille à Dublin

Crédit photo: Kat S.

Après une semaine en Grèce et dix jours en Slovaquie, nous avons terminé notre périple estival par un bref séjour à Dublin.

Dublin est reconnue pour ses nombreux pubs, et avec raison! Nous logions près du quartier Temple Bar et ce ne serait pas exagéré de dire que nous croisions un ou plusieurs pubs à chaque coin de rue.

Heureusement, en Irlande (comme presque partout en Europe!), les enfants sont les bienvenus dans les pubs. Nous avons donc déniché un joli endroit où nous disposions d’une petite pièce à l’écart des autres visiteurs. Les enfants pouvaient se dégourdir tout en profitant de la musique que le chansonnier jouait gaiement dans l’aire principale. Nous avons mangé de délicieuses ailes de poulet et bu une (ou peut-être deux!) pinte de Guinness. Je ne sais pas pourquoi, mais la bière noire me semblait bien meilleure à Dublin!

Crédit: Kat S.

L’usine Guinness est d’ailleurs une attraction bien connue dans cette ville. Avec nos deux petits explorateurs surexcités, nous avons toutefois décidé de passer notre tour. Nous avons tout de même pu admirer l’immense usine lors d’un tour de ville que nous avons fait dans un autobus à deux étages. Et cette promenade a été fort appréciée de notre 4 ans pour qui les moyens de transport sont une véritable passion! Lors de notre séjour, nous avons aussi marché dans les rues, admiré le château et exploré l’extérieur du Trinity College.

Cette visite éclair de trois jours m’a donné envie d’y retourner, peut-être sans enfant cette fois (notamment pour profiter davantage des pubs et des soirées dans Temple Bar). Avec eux, j’aimerais découvrir le reste de l’Irlande, avec ses campagnes vertes et ses merveilleux bords de mer. Les Irlandais nous ont aussi semblé fort sympathiques et accueillants avec les enfants.

Nous revenons de ce voyage heureux et la tête remplie de beaux souvenirs, mais exténués. Malgré notre expérience à voyager avec des enfants, je dois admettre que visiter trois pays en trois semaines était un peu ambitieux. Notre bébé de 16 mois ne pensait qu’à nous semer pour aller explorer le monde, ce qui nous obligeait à courir derrière lui et à être en constant état de vigilance. Ne pas l’avoir perdu tient du miracle! Quant à notre grand de 4 ans, le rythme effréné du voyage le rendait plus fatigué. Et qui dit fatigué, dit exacerbation du fucking four et de tous ses désagréments!

Malgré tout, nous commençons déjà la planification de notre prochain voyage. Comme quoi nous n’apprenons pas, ou que notre désir de voyager est plus fort que le fucking four!

 

Êtes-vous déjà allés à Dublin en famille?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES