Une « meilleure conciliation travail-famille », ça veut dire quoi?

Crédit photo: Pexels

Saviez-vous que plusieurs études ont démontré que la conciliation travail-famille augmente la productivité, diminue le taux de roulement et améliore la santé des employés? Saviez-vous aussi que 68% des milléniaux seraient prêts à changer d’emploi pour une meilleure conciliation travail-famille?

 

Donc, en cette période de pénurie de main-d’oeuvre, je m’amuse à regarder ce qui s'offre sur le marché. Qui sait, je trouverai peut-être un emploi qui permettra une meilleure conciliation entre ma vie professionnelle et ma vie de maman. Mais quelle surprise de voir qu’une grande partie des entreprises québécoises ont la même chose à m’offrir:

  • du café gratuit
  • un horaire flexible
  • une conciliation travail-famille

 

C’est super, je pourrai prendre ma quatrième tasse de café de la journée, gratuite, au travail. Eh bien oui, parce qu’avant d’arriver au bureau, j’ai déjà eu le temps d’en boire trois à la maison en essayant de préparer mes enfants pour la garderie. 

Cependant, qu'est-ce que j'obtiendrai réellement en conciliation travail-famille et en horaire flexible?

Ces termes « passe-partout » restent très flous. Est-ce que ça veut dire que je pourrai travailler 4 jours par semaine, et ainsi avoir une journée pour faire mes courses et mon ménage? Est-ce que ça veut dire que je pourrai travailler de la maison quand que j’en ai envie, sans nécessairement attendre la visite du plombier? Est-ce que ça veut dire que j’aurai accès à un service de garde sur les lieux de mon travail, car je n’ai malheureusement eu l’appel d’aucun CPE? Est-ce que ça veut dire que des mesures sont mises en place pour faciliter mon retour du congé de maternité?

Je n’en ai aucune idée, car tous les affichages de postes sont si vagues. Alors, je m’adresse à vous, chers employeurs: que voulez-vous dire par « conciliation travail-famille » et « horaire flexible »?  Si la conciliation travail-famille est partie intégrante de votre culture d’entreprise, soyez clairs et donnez des précisions, par exemple: « possibilité de télétravail une journée par semaine » ou encore « possibilité de travail à temps partiel ».

Mais, au contraire, si vous n’êtes pas à l’aise avec le concept ou si certains de vos emplois sont incompatibles avec un horaire flexible, c’est très légitime, soyez simplement transparents. 

Comme ça, tout le monde va savoir à quoi s'attendre et pourra faire des choix qui correspondent le mieux à leurs besoins, autant du côté des employeurs que des employé.e.s.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES