Halloween et les bonbons gratuits: il faut quand même dire « merci »!

Crédit photo: Haley Phelps/ Unsplash Halloween et les bonbons gratuits: il faut quand même dire « merci »!

L’Halloween est passé et Noël s’en vient. Pour moi, ces deux fêtes sont de belles occasions de mettre en pratique les notions de respect et d’habiletés sociales que je tente d’inculquer du mieux que je peux à mes enfants.

Cette année, à l’Halloween, je suis restée à la maison pour donner des bonbons tandis que mon chum est parti avec les 3 enfants. Dix minutes plus tard, mon petit Henri de 3 ans était de retour.

« J’ai assez de bonbons maman, je veux rester ici. »

Aucun problème avec ça, c’est son choix et je respecte ça. On va se le dire, il y a malheureusement des parents qui n’ont pas tout à fait la même vision et j’ai par le passé déjà vu des mamans insistantes pour que leur mini continue leur porte-à-porte. Pareil pour Noël; c’est ben cute les photos assis sur le père Noël, mais hors de question que je « force » mon coco à s’assoir sur un homme barbu inconnu s’il n'en a pas envie. C’est son choix et je le respecte.

Le respect est une valeur importante à partager à mes enfants et pour cela quelques jours avant l’Halloween, je rappelle les petites notions de base sur la façon dont on s’adresse aux personnes généreuses qui offrent des bonbons. On regarde dans les yeux, on dit « Bonjour, joyeuse Halloween! » et, SURTOUT, on remercie!

Cette année, j’ai été agréablement surprise de voir l'attitude des enfants qui sont venus cogner. En fait, j’appréhendais ce moment puisqu’il y a deux ans, certains enfants s’étaient permis de vouloir choisir leurs bonbons alors que d’autres avaient essayé de piger plus de friandises dans ma boite.

Eeeeh pardon... Règle #1 : Attends que je te donne des bonbons.

Règle #2 : Tu ne choisis pas tes bonbons.

Règle #3 : Tu remercies.

Heureusement, cette fois-ci, je n’ai pas eu à intervenir. Au contraire, j’ai vu des pompiers, des licornes et même un hot-dog polis et respectueux. J’ai aussi observé plusieurs parents prendre le temps de remercier, de rappeler les belles phrases à dire et aussi faire preuve de patience, parce que monter six marches en robe de princesse à 2 ans, ça peut être long et ardu.

Bon, j’ai aussi vu une maman qui est venue chercher elle-même des bonbons pour son bébé d’à peine quelque mois et je l’ai jugée (un peu). J’ai aussi vu des adolescents courir d’une maison à l’autre, dépasser les plus petits, et marcher sur le gazon de mes voisins. Mais en général, ils étaient sympathiques et ça reste des enfants.

Bref, Noël arrive et je ferai la même chose avec mes cocos. Je les préparerai à regarder la personne qui donne le cadeau, à sourire et, surtout, je ne les obligerai pas à donner un bisou ou un câlin; un simple « merci » fera l’affaire.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES