Quand le travail invisible est plus épuisant qu'un « vrai » emploi

Crédit photo: Unsplash Quand le travail invisible est plus épuisant qu'un « vrai » emploi

Ça a souvent été dit, mais c'est constamment oublié : être maman à la maison, c'est un travail invisible. Les mamans à la maison ou en congé de maternité font des tonnes de tâches. Elles s'occupent des enfants en jouant avec eux, en leur faisant à manger, en s'occupant de leur hygiène. Elles s'occupent aussi de la maison en faisant le ménage, en organisant les biens, en faisant les achats nécessaires. Puis, elles s'occupent de toute la famille en prenant les rendez-vous, en planifiant des vacances, en organisant des activités. Tout ça, et beaucoup plus encore. Bref, la charge mentale est immense.

 

Crédt : Giphy

 

Lors de mon premier congé de maternité, me retrouvant pour la première fois maman à la maison le temps de quelques mois, j'ai trouvé ça difficile. J'avais l'impression de passer mes journées à travailler, sans vraiment travailler.

Je m'explique.

En tant que tel, je trouvais ça plus épuisant d'être mère à la maison que d'être enseignante, mon emploi habituel. Je manquais de sommeil, je passais ma journée à faire de nombreuses tâches et je me retrouvais complètement brûlée à 4h l'après-midi.

 

Crédit : Giphy

 

Or, ce que je trouvais le plus difficile, ce n'était pas mes grosses journées. Je savais que c'était temporaire, qu'un jour, bébé ferait ses nuits, vieillirait, et que tout ça deviendrait plus facile (ce qui fût le cas quelques mois après).

Ce que je trouvais difficile, c'était que je manquais de reconnaissance. Je faisais ce qui est, selon moi, un des plus importants travails du monde : éduquer nos enfants. Pourtant, un partie de moi se sentait inutile. Alors qu'on vit dans une société de performance, on se valorise trop souvent par rapport à notre emploi rémunéré. Ainsi, quand on fait un travail invisible, un incontournable sentiment d'inutilité vient nous envahir.

Bon, ce texte semble être un horrible constat négatif, mais détrompez-vous! Il y a quelque chose qui m'a vraiment aidée: mon chum et moi, on se dit merci.

 

Crédit : Giphy

 

Ça a l'air d'une solution bien simple, et ce l'est, mais son efficacité est assez incroyable. C'est simplement parce que ça provoque le sentiment que tout le travail fait est reconnu par quelqu'un. C'est parfois tout ce que ça prend pour se donner un petit boost de confiance et de sentiment d'accomplissement.

Mon chum et moi, on se remercie pour plein de choses.

« Merci d'avoir fait la vaisselle. »

« Merci d'avoir plié le linge. » (On va se le dire, le défi n'est pas de partir une brassée, mais bien de la plier!)

« Merci d'avoir fait prendre le bain aux enfants. »

C'est un effort conscient qui aide tout le monde à se sentir mieux face au travail invisible qui est fait. En prime, ça fait vraiment du bien au couple! Ça a même été confirmé scientifiquement par une étude qui a conclu que cette expression de gratitude réduit les chances de divorce!

 

Dites-vous merci dans votre couple?

 

Vous avez envie de partager votre histoire? Écrivez-nous via info@tplmag.com

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES