Une approche québécoise sur la vaccination inspire à l’international

Crédit photo: Hyttalo Souza/Unsplash

Alors que le débat sur la vaccination fait rage mondialement, le Québec semble avoir trouvé une approche qui amène des résultats positifs. On apprend via un reportage de Radio-Canada que cette approche porte fruit et que plusieurs pays et équipes de recherche du monde entier ont l’intention de la reproduire chez eux.

 

L’approche a été implantée par le Dr Arnaud Gagneur, il y a 10 ans. Après plusieurs recherches, il s’est rendu compte que le cœur du problème des parents qui ne font pas vacciner leurs enfants, c’est l’ignorance et l’effritement de la confiance face aux vaccins. L’imposition de la vaccination porte ses fruits pour le moment, certes, mais les spécialistes craignent un retour violent du balancier. C’est pour ça qu’au Québec, c’est la discussion qui prime plutôt que l’obligation.

 

Le principe de l’approche : dès la naissance de l’enfant, les parents sont rencontrés à l’hôpital pour parler de la vaccination et leur permettre de soulever toutes les peurs ou les interrogations qu’ils pourraient avoir. Pendant cette discussion d’une trentaine de minutes, aucun jugement et discours moralisateur ne sont à l’horaire. Les intervenants préfèrent plutôt éduquer et sensibiliser.

 

Deux ans après l’implantation de cette rencontre, les résultats prouvent le bénéfice de l’approche. Les enfants de parents qui ont eu l’occasion d’avoir la discussion sont nettement plus nombreux à être vaccinés.

 

Les résultats sont tellement impressionnants que l’approche a attiré le regard de spécialistes du monde entier et ont convaincu la province d’implanter ces rencontres dans toutes les unités de maternité.

 

On aime bien l’idée d’ouvrir une discussion afin de laisser les parents exprimer leurs inquiétudes… et c’est encore mieux si ça porte fruit!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES