On a lu une bonne nouvelle aujourd’hui via un article de La Presse : les jeunes du secondaire consomment moins de drogues et d’alcool que ce que leurs homologues faisaient il y a cinq ans. C’est une étude réalisée par la Direction régionale de santé publique (DRSP) qui démontre cette baisse chez les élèves du secondaire.

On peut lire dans le rapport du DRSP que « Pour la très grande majorité des élèves du secondaire, le niveau de consommation n’est pas problématique. En faible quantité ou en expérimentation, l’usage de ces substances n’entraîne pas ou peu de conséquences négatives. »

C’est une bonne nouvelle quand on pense au fait que la consommation de drogue et d’alcool peut rapidement devenir la hantise des parents. Dans les cinq dernières années, le pourcentage d’élèves qui ont pris une « consommation complète » dans la dernière année est descendu de 47% à 41%.

Même si le cannabis reste la drogue la plus consommée par les jeunes, la proportion d’élèves qui en consomment a diminué. C’est 84% des élèves qui ont déclaré qu’ils n’avaient pas consommé de drogue dans la dernière année, soit une augmentation de 4% comparativement à il y a cinq ans.

C’est à Montréal que l’étude a noté les meilleurs résultats. Le DSRP n’a pas réussi à trouver d’explications claires pour comprendre pourquoi Montréal a de meilleurs scores que les autres régions du Québec.

Un sommaire du rapport est disponible ici et l’étude intégrale est disponible ici.

Plus de contenu