Les Fêtes viennent avec leur lot de traditions. Il y en a toutefois une qui ne fait pas l’unanimité : celle des lutins malins. Mais qui sont ces parents qui, chaque soir, prennent le temps de mettre leur maison à l’envers et surtout, pourquoi le font-ils?

Certains s’en sont donné à cœur joie pour ridiculiser les gens qui ont osé adhérer à la vague populaire des lutins malins.  Moi, je m’assume sans aucune gêne! J'ai passé de tellement beaux moments de délire avec mon amoureux à construire un monde féerique, à inventer des histoires toujours plus folles de soir en soir et à forger l’imaginaire de ma plus jeune.

Je réalise que ça doit être incompréhensible pour certains. Je comprends aussi les propos de ma mère quand elle me disait : « Caro, à quoi tu penses? T’es déjà assez débordée d’même, j’comprends pas ton trip de foutre le bordel toi-même, avant de devoir le ramasser. Pourquoi tu t’infliges cette corvée inutile?! »

Crédit:Crédit: Carolyne Normandin

Comment ça, pourquoi ?

First, pour moi, ça n’a jamais été une corvée. Bien au contraire! En fait, on a même étiré et poussé le concept à l’extrême. Tout simplement parce qu’il n’y a rien de plus beau que le regard d’un enfant émerveillé. C’était tellement rendu gros, que j’ai même commencé à avoir peur de la réaction de ma fille quand elle apprendrait la vérité. 

Mais bon, dans le fond, je l’ai tellement fait rêver, imaginer, croire, visualiser. Elle fera probablement la même chose avec ses enfants et ses petits-enfants. Du moins je l’espère! Je vois ça comme une tradition à transmettre de génération en génération.

Ils étaient 4...

Au début, on avait juste Pierrot et il faisait de petits coups simples à réaliser et faciles à ramasser.  Ensuite, la famille a accueilli Charlot qui était un peu plus espiègle.  Il nous a permis de les faire jouer ensemble et de réaliser des montages plus audacieux.

Après quelques années, ils étaient 4 et ils étaient vraiment très tannants. On a eu des tyroliennes qui descendaient au sous-sol, une plage (avec du vrai sable, oui, oui….), une piñata en forme de soleil et des montagnes en Ferrero, etc.

Un certain 24 décembre, on a même réussi à filmer le vrai père Noël qui entrait dans la maison, jusqu’à ce qu’un des lutins s’en rende compte et viennent danser devant le iPad pour nous empêcher de voir la distribution de cadeaux. 

Aucun mot ne peut décrire le visage de ma fille quand elle a vu cette vidéo!

Des folies sans gaspiller

Des idées folles, on en a eu mille et une. Je tiens toutefois à préciser qu’on s’est assurés de ne pas tomber dans le piège du gaspillage et de la surconsommation. On a donc évité, par exemple, de dérouler un rouleau de papier de toilette au complet dans la salle de bain.

Chacun fait ce qu’il veut, mais je me serais sentie trop mal de briser mes bonnes habitudes et nous avons tout de même réussi à créer une magie qui a enchanté ma petite princesse pendant plusieurs années.

Quand les lutins vont trop loin

Une nuit, les lutins ont décidé de faire griller des guimauves avec des chandeliers dans la salle à manger. Le montage était vraiment hot et nous étions pas mal fiers. Cependant, le lendemain, ma fille était triste et fâchée contre les lutins qui avaient mangé ce qui devait servir à faire des carrés Rice Krispies.

Il a fallu l’intervention du chef des lutins qui est aussi le meilleur ami du père Noël. Il a écrit une lettre géante à ma fille, lui transmettant ses excuses personnelles pour l’intensité de nos petits colocs. Il nous a aussi envoyé de l’aide : Orlo, notre nouvelle gardienne de lutins.

Il fallait bien que je trouve une façon de calmer le jeu... et on commençait aussi à manquer d’idées. Alors, Orlo est arrivée avec la lettre et un gros coffre rouge rempli de guimauves magiques! On a les a utilisées pour faire une énorme recette de carrés magiques avec les guimauves du père Noël et ma cocotte les a distribués aux amis en classe... LE GROS BONHEUR!

Crédit:Crédit: Carolyne Normandin

Évidemment, on n’a pas tous la même inspiration, le même temps libre, les mêmes moyens financiers... et on a vraiment le droit de tout simplement ne pas en avoir envie. 

Mais à tous ceux qui en tirent du plaisir, laissez vous aller sans retenue! Amusez-vous et vos enfants. La magie, ça fait du bien à tout le monde, que l’on soit celui qui la crée ou celui qui en est émerveillé.

Y a-t-il des lutins malins chez vous?

Page d'accueil